Catégorie : torero Page 1 sur 19

Francisco Montero : de nouveaux apoderados

Le torero de Chiclana sera apodéré par Miguel Ángel Torres et Antonio Jiménez « Ecijano II »  et la société Hispánica Taurina S.L.

Communiqué Peña Christian Parejo

La double inauguration de la peña du novillero Christian Parejo – qui devait se dérouler respectivement les 6 et 13 décembre 2020 dans le Sud-ouest et le Sud-est de la France – est reportée en 2021 ; ceci en fonction de la réglementation sanitaire qui sera en vigueur.

Suerte à tous

(communiqué)

Un message de Rafi

De bonnes nouvelles du CFT

C’est du lourd : 40 vaches en 5 jours !Si on fait le bilan du stage de Tauromachie d’octobre 2020…
…il faut se rendre à l’évidence qu’une fois encore, nous pouvons prétendre sans rougir que nous sommes la Première École de France.
 
En effet et en grandes lignes :
 

 
Neuf élèves ont eu la chance de toréer, en cinq jours consécutifs, quarante vaches d’un même élevage, sous les conseils attentifs du Maestro Juan LEAL, ceci n’est pas la moindre des choses.
 
Pour entrer dans les détails, il faut considérer, au cas par cas, les progrès réalisés par chaque élève et par ordre d’ancienneté, Clément HARGOUS, notre fidèle élève, qui, tout au long de l’année, traverse la France de Bordeaux à Nîmes (cinq heures de route et retour), pour participer à l’enseignement de toréo de salón notamment, Clément a confirmé son haut niveau de Novillero Sans Picadors.
 
 
Il en va de même pour Nino JULIAN qui, lui aussi, a confirmé à longueur de stage qu’il était parfaitement à l’aise pour affronter tous les plus gros novillos.
Pour se perfectionner encore d’avantage et avec notre conseil, il s’est inscrit à l’école de Salamanca où il débutera le 1er décembre, sous les ordres du Maestro José IGNACIO SANCHEZ.
 
 
D’une manière générale, tous les élèves présents au stage ont fait d’énormes progrès, Rafael PONCE DE LEON, lui aussi, a affirmé sa volonté de devenir Maestro, il a corrigé en particulier ses problèmes de toques et de fin de muletazos.
 
 
CANTEN a été parfait techniquement y compris devant le gros novillo que nous a offert le ganadero Andoni REKAGORRI. Il lui manque seulement un peu de relâchement dans l’attitude…mais ça viendra !
 
 
 VALENTIN a fait des progrès impressionnants, tendu mais volontaire au début, il a fini le stage en pleine confiance, ce qui a porté ses fruits.
 
 
GAUTHIER nous a ravis par sa fraicheur, « son insouciance » du danger et tentant des quites audacieux mais fort bien exécutés, lui aussi a mis de l’huile dans les rouages, il a fini le stage en beauté.
 
 

Pour parler du trio VICTOR – BAPTISTE – MANUEL, nous les avions « embarqués » sans être certains qu’ils s’en sortiraient. Nous redoutions que ce serait trop pour eux !
Ce sont eux qui nous ont le plus enthousiasmés, à commencer par VICTOR qui a toréé avec une douceur et un temple dignes d’un torero qui a vingt ans d’expérience !
 
BAPTISTE et MANUEL ont vaincu leurs in-quiétudes : ils sont restés quietos, le bras gauche relâché, leurs progrès tout à fait inattendus nous ont stupéfaits.
 
 
Il faut savoir que les deux derniers jours du stage, tous les élèves ont toréé une vache « en entier », cape, banderilles, muleta.
Ce n’était pas gagné d’avance, ils l’ont fait et bien fait.
 
En conclusion, ces neuf garçons, venant s’ajouter aux dix autres élèves restés en France, prouvent, si cela devait l’être encore, que nous sommes une école respectable, dont le travail accompli tout au long de l’année est aujourd’hui récompensé

Communiqué Peña Adoureño

Comme les années précédentes, la Peña El Adoureño avait programmé pour le dernier week-end de novembre, le samedi 28 novembre exactement, une soirée festive pour marquer la fin de temporada relatant les différentes corridas auxquelles le matador avait participé dans l’année.

Finalement cette temporada 2020 n’a pas débuté !

Photo Cyril Vidal

Nous devions innover en cette année. En effet, nous avions prévu avant la soirée, une capéa réservée aux adhérents de la peña et à tout aficionado voulant se tester auprès du jeune bétail.

Comme toute autre manifestation sollicitant le public, cette soirée festive n’aura pas lieu ce samedi 28 novembre 2020, mais la peña vous garantit qu’elle l’organisera dès que les conditions sanitaires seront réunies. 

Pour votre information, voici les dates de nos prochaines rencontres :

  • dès que possible : soirée festive.
  • samedi 31 janvier 2021 : Assemblée Générale;
  • du jeudi 11 mars au dimanche 14 mars 2021 : séjour andalou.
  • samedi 20 mars 2021 : fiesta campera. El Adoureño combattra deux novillos. 

Dans cette attente, soyez prudents, portez-vous bien et bonne fin d’année.

(communiqué)

Cristobal Reyes chez Cebada Gago

source Christian Lamoulie

Nouveaux apoderados pour Tibo Garcia…

Après son alternative prise avec succès à Saint-Gilles le 25 août 2019, on aurait pu penser que Tibo Garciaallait recueillir les fruits de sa bonne prestation le jour de la cérémonie. Mais à cause de l’arrivée du coronavirus et du fait que les cartels soient formés bien en amont, il lui a été ensuite très difficile de se  produire en corrida formelle.

A l’heure actuelle, la carrière de Tibo sera gérée par Didier Cabanis, ainsi que son ancien mentor Serge Alméras. Ils ont scellé ensemble un accord d’apoderamiento pour dorénavant, malgré un contexte difficile, mettre tout en œuvre pour apporter à leur protégé les opportunités nécessaires pour aller de l’avant lors de la temporada 2021…

(Communiqué)

Journée au campo en Astarac

Communiqué de Léa Vicens

LEA VICENS je vous annonce une triste nouvelle, Bazuka n’est plus parmi nous. Il n’a pas survécu à une pathologie auto-immune et à une insuffisance rénale. Les meilleurs professionnels ont été avec lui jusqu’au au dernier instant pour essayer de le sauver.Nous nous souviendrons de lui comme étant l’un des meilleurs chevaux de tauromachie ainsi qu’un merveilleux compagnon.

L’image contient peut-être : cheval et plein air, texte qui dit ’Bazuka’

Comuniqué de Sébastien Castella

Page 1 sur 19

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés