Catégorie : torero Page 1 sur 15

Vidéo du jour: Morante banderille

Morante de la Puebla aux banderilles – Festival en La Puebla del Río – 22 octobre 2011. Novillo de Nuñez del Cuvillo qu’il avait piqué lui-même. A noter la troisième paire « à la chiase ».

Envoyez-nous les vidéos que vous aimez. Nous les ferons découvrir.

Loto Peña del Sol Solalito

L’image contient peut-être : texte

« El Galo » blessé

André Lagravère dit El Galo , le torero franco/mexicain, a été pris violemment au Mexique au cortijo Cinco Villas où il toréait à puerta cerrada. Blessure grave qui a du le conduire au Sanatario Durango. On craignait une rupture des ligaments du genoux droit, il ne s’agit seulement que d’une distention de ces ligaments.

Morenito d’Arles blessé au Campo

source et photo France Bleu

Corrida (illustration) (ici à Dax en août 2014)

Le banderillero arlésien Morenito d’Arles a été sérieusement blessé mercredi en Espagne. Il s’entraînait aux cotés du novillero nîmois El Rafi dans la propriété de l’éleveur Victorino Martin. Selon El Rafi que nous avons pu joindre, Morenito d’Arles a reçu deux trajectoires à l’intérieur de la cuisse droite. Une ascendante de 15 centimètres et l’autre horizontale de 10 cm. Après avoir perdu connaissance, il a été opéré dans la soirée de mercredi. Il est toujours actuellement en observation à l’hôpital de Coria, une ville situé à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Salamanque en Estrémadure.  L’état de Morenito est stable. Il a pu se lever ce jeudi matin et devrait être rapatrié en France samedi selon les informations que nous a communiquées El Rafi.

Corrida Si lui souhaite un prompt rétablissement

Communiqué de presse de Kike

« Le novillero français Cédric Fructueux « Kike » souhaite faire partager aux aficionados et aux organisateurs un aperçu par cette vidéo de l’intense préparation qu’il mène à bien comme chaque hiver en Andalousie. Ces jours-ci, il a eu la chance d’être invité à tienter dans 3 ganaderias très importantes : Nuñez Del Cuvillo, Juan Pedro Domecq et Murube ainsi que de partager de très bons moments d’échanges avec les aficionados du groupe de l’agence de voyages « Andalucia Aficion » qui ont pu apprécier l’évolution de Kike et les nouveautés apportées à son toreo, ainsi qu’une mentalité à toute épreuve prouvant sa détermination à être torero. En souhaitant pouvoir le revoir très vite dans les arènes cette temporada 2020 afin qu’il puisse confirmer les bons résultats qu’il a obtenu depuis ses débuts en novilladas piquées. »

Tentaderos Febrero 2020 from Kike, novillero con picadores on Vimeo.

Manuel Escribano à Chicago

Image

Communiqué Peña los del Sol Solalito


Cher amis, Le Troisième loto de notre Peña! 
Samedi 14 Mars 2020 à 15h
Loto 100% commerçant Nîmois du centre ville. Pleins de lots à gagner! 
Encore une fois les membres du bureau de la Peña ainsi que Solal, comptons énormément sur votre présence et sur votre soutien financier. 
Soyez nombreux et venez voir Norman Dumon qui sera notre meneur de jeu! 
Infos :06.58.10.25.09
Un grand merci à Eddie Pons pour ce beau dessin à l’effigie de la Peña ! Olé 

Andy Younés et Curro Caro se séparent

Le matador de toros a mis fin à sa relation avec Curro Caro qui était son apoderado depuis 2015. Andy Younes a eu une belle carrière de novillero avec des succès probants. Il a ensuite pris l’alternative à Nîmes puis gracié un toro de Jandilla « Lastimoso » lors de ses débuts à Arles en 2019. L’an dernier il n’a toréé que deux corridas une à Nîmes et l’autre à Arles.

Solal à Sanlucar

Photo Rafael Hernandez

Notre ami Jesus Hernandez qui est responsable désormais de la nouvelle émission taurine sur « TéléSanlucar » vient de rencontrer le jeune novillero qui a débuté avec picador à Nîmes, le français Solalito qui se prépare au « Coso del pino » l’arène mythique de la petite ville de Sanlucar de Barameda, située sur les bords du Guadalquivir. Solal lui a confié d’abord quels étaient ses plans :

-Pour l’instant j’ai deux dates qui sont sorties officiellement : c’est le 12 avril à Arles et le 13 avril à Mugron. La temporada 2020 va être très importante pour moi et j’espère toréer un maximum mais surtout je veux progresser à chaque course.

-Tu es en ce moment en Andalousie. Vas-tu au campo au souvent ? Tous les jours ?

-Tous les jours j’aimerais bien; mais… oui, j’y vais de temps en temps ; j’ai eu la chance d’y aller quelque fois ce mois-ci. J’ai d’autres tentaderos prévus dans les jours qui viennent pour bien me préparer.

-Etre aux arènes de Sanlucar, qu’est que ça t’apportes ?

-Je suis en compagnie d’autres matadors ça m’apporte beaucoup. Je bénéficie de leurs conseils, de leur expérience. Je regarde comment des figuras du toreo s’entraînent : Pablo Aguado, Emilio de Justo. J’apprends beaucoup avec eux. C’est un plus que d’être dans cette ambiance. Ils n’ont pas l’air mécontent qu’il y ait des français. Le toreo est international. Ceux qui veulent s’entraîner et qui n’ont pas d’autres lieux, pour eux le plus simple c’est de venir ici car il y a beaucoup de professionnels qui donnent de bons conseils.

-Tu apprécies la ville aussi ?

Je ne la connais pas beaucoup. Je connais les arènes, la plage pour courir. La ville ce sera pour une autre fois. Ce qui compte c’est ma préparation.

Fabien Castellani et Tristan chez Fuente Imbro

Les novilleros sans picadors français Fabien Castellani et Tristan séjournent actuellement à Sanlucar de Barrameda.

Photo Califa

Notre ami photographe El Califa les a surpris lors d’un passage chez Fuente Imbro samedi dernier :

Tristan chez Fuente Imbro ( Ph. Califa)
Et Fabien Castellani toujours chez Fuente Imbro (ph. Califa)

Page 1 sur 15

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés