Catégorie : non-classé Page 2 sur 177

Indulto en Moroleón (Mexique)

Morelia , Michoacan. Estancia La Maestranza. Plus d’un tiers de la capacité.

Novillos de Cerro Viejo.

César Arévalo : Silence après deux annonces.

Emiliano Beltrán : Silence.
Julián Jiménez : Oreille.
Brandon de la Riva : Oreille.
Axel López : Deux oreilles.


Aguascalientes . Estancia San Marcos. Festival. Plein.

Novillos de San Isidro, Puerto del Cielo,

Santa Fe del Campo et José Barba.
Alfredo Gutierrez : Oreille.
Juan Antonio Adame : Oreille.
Guillermo Martinez : Palmiers.
Juan Carlos Portugal : Retour.
Omar García Mora : Deux oreilles.
Curro González : Oreille.

Plaza de Toros «Alma Barragán» de Moroleón (México). Dimanche Deuxième de Feria.

Toros de la ganadería de Pablo Moreno le premier bis ‘Nuevo Rey’, de 460 kgs., arrastre lent, le second ‘Aguafiestas’, de 480kg vuelta al ruedo, le cinqième ‘Barranqueño’, de 505kg arrastre lent et le sixième ‘Lo Que Pasa’, de 495 kgs., gracié.

CALITA, deux oreilles et une oreille;

photo Casa torero

Andres ROCA REY, deux et deux oreilles;

ARTURO GILIO, oreille et deux oreilles et la queue symboliques.

Juchipila (Zacatecas). Un quart d’entrée.

Toros de Boquilla del Carmen, le 4º et 6ème vuelta al ruedo. 

Joao Ribeiro, ovation et vuelta; 

Arturo Macías, ovation et ovation

 Sergio Flores, ovation et deux oreilles.

Tizimín (Yucatán). Lleno.

Quatre toros toros de La Ceiba. 

Antonio García «El Chihuahua», ovation et oreille

Ángel Lizama «El Papo», ovation et deux oreilles.

Daniel Luque et “La Quinta” au club taurin de Paris (rappel)

La temporada 2022 aura été particulièrement contrastée en termes de résultats, en ce sens qu’aussi bien chez les toreros que parmi les ganaderias, un certain nombre de vainqueurs incontestables, et très au-dessus du lot, se sont détachés :

Ce sont deux de ces vainqueurs que le Club aura le plaisir de recevoir :

Jeudi 19 janvier 2023 à partir de 20h

dans la grande salle du « Bouillon République » (ex-Jenny) :

39 Bd du Temple, 75003 Paris

Daniel LUQUE, torero surdoué dont la carrière a été trop longtemps erratique, mais qui donne enfin, depuis quelques années, toute la mesure de ses possibilités ; et les éleveurs propriétaires de la ganaderia de « La Quinta » qui a ramené au tout premier plan de la cabana brava l’origine Santa Coloma, et a été assurément l’une des deux ou trois les plus en vue de la saison 2022. La rencontre entre les deux, lors d’un mémorable « solo » de Dax le 13 août, a donné lieu à l’un des plus grands moments de la saison. C ‘ est donc très légitimement que le Club leur a décerné son traditionnel « prix de la rencontre » récompensant plus précisément la lidia du sixième toro de ce jour, « Sardinero » d’ailleurs « indulté ».

Au cours de cette soirée, Daniel Luque recevra également le « Prix de l’association Claude Popelin » attribué au meilleur lidiador de la temporada française.

« Juan Bautista » son nouvel apoderado, sera également présent lors de cette soirée.

Frais de participation : Membres du Club à jour de cotisation: 48 euros ; Hôtes de passage : 60 euros ; Membres «bienfaiteurs» (à leur appréciation) : 80 euros ; Jeunes (moins de 25 ans) : 25 euros.

http://clubtaurinparis.com/

Fiesta campera des areneros du Delta

Les Arènéros du Delta vous souhaitent leurs meilleurs vœux et vous donnent rendez-vous pour  leur désormais traditionnelle fiesta campéra le dimanche 30 Avril au Mas de la Chassagne  Ganadéria Jalabert Frères 13200 Arles. 

 Le matin Tienta de 3 vaches de Jalabert Frères 

 Midi Apéritif et sortéo  

 Gardianne de taureau ou Rouille de seiche, Fromage, Dessert. 

 Après midi 1 novillo de GALLON Frères 

 1 novillo de JALABERT Frères  

 1 novillo de Alain et Frédérique TARDIEU 

 Lidiés par 

 Octavio CHACON,

Carlos OLSINA,

Christian PAREJO 

 Affiche officielle, prix et modalités de réservations à venir dès le 1er Mars 2023.  Renseignements 07.83.29.90.04.

Ils n’croyaient et pourtant:

Les attaques d’élus et responsables écologistes et animalistes -au conseil municipal de Montpellier, notamment- se multiplient contre la course libre ces derniers jours https://www.midilibre.fr/2023/01/08/montpellier-lassociation-alliance-anti-corrida-critique-lidee-de-reforme-de-la-bouvine-portee-par-le-parti-animaliste-10912311.php. Pourtant Aymeric Caron quand il avait présenté son projet d’abolition de la corrida avait bien précisé que cela n’aurait pas de conséquences sur la course camarguaise ou la course landaise. Certains y avaient cru, de bonne foi sans doute. Il est évident désormais pour tous que ni la Course Camarguaise ni la course landaise n’échapperont aux foudres des anti-taurins. L’antispécisme dont se réclame Caron et ses amis ne se limite pas à lutter pour l’abolition de la corrida c’est un projet global de société qui englobe toutes les tauromachies mais aussi la chasse, le foie gras, la pêche, etc.

L’unité entre toutes les cultures taurines quelques soit leur expression doit donc prévaloir pour combattre ceux qui veulent nous faire entrer dans un processus qui déboucherait sur un changement complet de société. Un monde où l’homme serait considéré comme un animal: Un monde anti-humaniste.

Comme l’écrit Gabin Rehabi sur son compte twitter: “Attaquer la #bouvine c’est attaquer la Camargue ! Mais le peuple camarguais est un peuple unis qui sera toujours là pour défendre nos traditions,notre culture,notre héritage et surtout notre passion ! #ouialacoursecamarguaise

A Bolivar “la cathédrale de Manizales”

Le jury de la 68 feria de Manizales a désigné comme triomphateur de la féria, le diestro colombien Luis Bolívar

Meilleur encierro: Ganadería Santa Bárbara

Novillero: Felipe Miguel Negret

Subalterne à pied: Emerson Pineda

Meilleur toro: ‘Legionario’, Nº 179, de la ganadería de Juan Bernardo Caicedo

Meilleure Faena donné par le journal La Patria: Luis Bolívar

Beaucaire, les Dolores Aguirre reviennent

Souvenir de la novillada de 2020 (Torobravo.fr)
L'Association taurine de Beaucaire a annoncé la ganaderia qui sera combattue lors de la novillada prévue le dimanche 30 juillet qui avait vu le succès de Francisco Montero et une vulta pour un des novillos. C'est la devise de Dolores Aguirre, qui récidive après la présentation des excellents novillos en 2020.

Garlin: 10 ans de fidélité aux Pedraza de Yeltes

Tlaltenago (Mexique) triomphe de Diego Ventura

Tlaltenago, Zac.- Plaza “Julián Llaguno”. Mexique. Corrida de rejones, première de Feria. Lleno.

Toros de Marrón.

photo Ntr toros

Diego Ventura: Deux oreilles et oreille.

Jorge Hernández GárateOvation et ovation.

José Ignacio Corral: Ovation et oreille.

Luis Bolivar triomphe au festival de Cali

Cali, Colombie.- Plaza de “Cañaveralejo”. Jeudi soir. Festival del “Señor de los Cristales” et cinquième festejo de feria. Demie entrée.

Novillos de Juan Bernardo Caicedo. Le 3ème novillo “Gladiador”, No. 280, negro de capa, de 420 kilos a été gracié.

Gitanillo de América: Ovation

Antonio Ferrera: Ovation.

Luis Bolívar: Indulto.

Joselito Adame: Silence et silence au novillo de regalo.

Ricardo Rivera: Ovation.

Luis Miguel Castrillón: Ovation.

Corrida de l’opportunité à Cali

Plaza de toros de Cañaveralejo (Cali). Colombie. Deuxième festejo de la Feria del Señor de los Cristales. Près d’un quart de plaza.

Toros y un novillo (7º) de Achury Viejo, bien presentés et de jeu varié.

Ricardo Rivera, palmas après avis; 

José Arcila, silence après avis; 

Luis Miguel Castrillón, vuelta après avis; 

Franco Salcedo, silence; 

Rocío Morelli, ovation après avis; 

Juan Sebastián Hernández, silence;

Le novillero Christian Restrepo, vuelta al ruedo

San Miguel de Allende. Fábrica María, Méx.– Corrida de feria. Lleno, en tarde fresca.

Toros de La Antigua.

Uriel Moreno “El Zapata”: Ovation et ovation.

Ernesto Javier “Calita”: Ovation et ovation.

Francisco Martínez: Oreille et oreille.

Cherán, Mich.- Plaza “San Francisco de Asís”. Mexique. Trois quart d’entrée.

Toros de Pepe Garfias.

Le rejoneador Paco Velásquez: Deux oreilles et oreille.

Alfonso Ramírez “El Calesa”: Oreille et palmas.

Diego Silveti: Deux oreilles et palmas.

Page 2 sur 177

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés