Catégorie : non-classé Page 2 sur 99

Fiesta campera

Grenade

Image

En direct sur Canal Sur.

Antequera

Image

Retransmis en direct sur Canal Sur

Journée du patrimoine aux arènes de Béziers

Fédération des clubs taurins du Biterrois vous propose des visites commentées des Arènes de Béziers plus exposition de photos notamment sur leurs premières années : SAMEDI 19 et DIMANCHE 20 SEPTEMBRE de 10 à 13 h et de 14 à 18 heures (masque obligatoire)

Dans le même cadre le Musée taurin de Béziers ouvre ses portes pour des visites  elles aussi commentées par des membres de l’Union Taurine Biterroise : SAMEDI 19 et DIMANCHE 20 SEPTEMBRE de 10 à 18 heures et de 15 à 17 h démonstration de toreo de salon avec les élèves de l’École taurine de Béziers. (masque obligatoire)

Logo UTB
logo FCTB carré

Annulation de la fiesta campera de la muleta

mul16ph
Suite à l’arrêté préfectoral du 16 septembre, annulation de la Fiesta Campera de Solidarité du CT La Muleta prévue le 27 septembre…
Chers membres et amis de La Muleta,
Nous avions programmé pour le 27 septembre une journée campera chez les Héritiers de François André à Maussane.
Ayant contacté aujourd’hui la sous-préfecture d’Arles, il nous a paru impossible de respecter le contrat que nous étions dans l’obligation de signer avec engagement de notre part.
En effet, les gestes barrières et les consignes sanitaires, même en plein air, ne pouvaient pas être respectés.
La situation est trop compliquée.
 
A son grand regret, Le Bureau de La Muleta a décidé d’annuler cet évènement.
Je pense que vous pouvez comprendre les raisons de cette annulation.
A très bientôt,    Le Bureau de La Muleta…

Culturaficion, les cours reprennent

Chers amis culturaficionados,
J’espère que votre été s’est bien passé malgré les fortes contraintes sanitaires.
Ce courriel pour vous annoncer la reprise des cours, le dimanche 11 octobre.
Si la météo nous le permet, nous nous entraînerons de 10h30 à 12h30. Sinon, nous réserverons un studio. NB : pour ceux qui le souhaitent, un p’tit café-Toro à partir de 9h30 jusqu’à 10h15. Bar-restaurant habituel, « Au Terminus » et si studio, dans le bar le plus proche.
D’avance, Merci à chacune et chacun de me répondre que vous soyez disponible ou pas. 
ATTENTION !Le cours collectif et dominical est réservé aux élèves qui maîtrisent déjà les bases. Les primo-débutants sont invités à effectuer une pré-formation (3 fois 1 heure 30, « à la carte ») afin de pouvoir intégrer le cours collectif. Tarif pré-formation : 95€. Nous contacter sur l’e-mail : ecoletaurinedeparis@gmail.com
Rappel : en ce début de saison, Merci de penser à la cotisation annuelle (25€). Soit par chèque à l’ordre de « Culturafición » adressé à V. Blondeau-Goyens, 13, rue du Bel Air, 93360 Neuilly-Plaisance, soit en espèces au prochain cours.NB : notre habituel trésorier, Philippe, est actuellement très accaparé par son travail et de nombreux séjours pros à l’Étranger. Le tarif du cours collectif reste inchangé, soit 20€ — Carte 8 cours (140 €) soit un cours offert.  Fournir, svp, un certificat médical (« apte à la pratique de la Tauromachie avec ou sans l’animal. »).

En ce début d’année, quelques bonnes résolutions 😉 :Si vous voulez progresser, soyez le plus assidu(e) possible !Indéniablement, la régularité est un gage de réelle progression. Pensez à vous entraîner entre les cours.
J’encourage les anciens à posséder leur propre matériel dans la mesure du possible. 
Pour vous inscrire (c’est obligatoire pour vous recevoir au mieux) ou autre renseignement, contactez-nous sur l’e-mail :resaculturaficion@gmail.com
Rappel :cours à la carte (vous choisissez le jour, l’heure et le lieu) possibles. Renseignements sur l’e-mail :ecoletaurinedeparis@gmail.com
Nous prévoyons une sortie au campo où vous pourrez, si vous le souhaitez (aucunement obligatoire, décision personnelle avec mon aval), « vous mettre devant » (vaches d’un an et de deux). Cette sortie sera synchrone ou avec Arles à Pâques ou avec Nîmes à la Pentecôte (si le Covid veut bien…).. Feria plus campo, le bon plan. 😊Seriez-vous partant(e) ou non ? D’avance Merci pour vos réponses respectives.

Annulation de la feria de Saint Martin de Crau

Annulation de la Feria de Saint-Martin-de-Crau 2020…

En raison du renforcement des mesures restrictives préfectorales faisant suite à la dégradation de la situation sanitaire dans les Bouches-du-Rhône, avec notamment pour notre ville l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes, c’est avec le cœur serré que notre association la « Unica » a décidé, en commun accord avec les Autorités municipales et Jean-Baptiste Jalabert, prestataire de service de notre plaza, de reporter la Feria, prévue le 3 et 4 octobre, à avril 2021.

Dès le mois de mars, nous avions fait le choix de repousser notre Feria de six mois afin d’affirmer une fois de plus notre soutien aux éleveurs français, ainsi qu’aux commerçants locaux, en cette période de crise.

Mais face à ces restrictions allant jusqu’au 1er octobre minimum, nous empêchant toute visibilité sur les mesures qui seront prises au-delà, nous sommes dans l’incapacité de préparer et organiser cette Feria dans les meilleures conditions possibles, sans mettre en danger l’équilibre financier de notre association.

Ami(e)s Aficionados, nous vous remercions tous pour votre fidélité et vos témoignages de soutien.

Rendez-vous en 2021 !

Aficionement…

(Communiqué de la La UNICA)

Luque pour Manzanares samedi à Nîmes

José Mari Manzanares sera hospitalisé d’urgence d’une vieille blessure à l’épaule dont il se ressent durement, dès ce samedi. Cette opération, très lourde et complexe, l’oblige à couper sa temporada et notamment à déclarer forfait pour son son compromis nîmois très attendu ce samedi. Il sera remplacé par Daniel Luque qui a triomphé à Valdemorillo, Sanlúcar, Consuegra… cette année et qui est attendu à Dax. Daniel Luque sera pour ce rendez-vous nîmois parrain de l’alternative de Marcos, Juan Leal sera le témoin; toros de Garcigrande.

Une planche de salut ?

Le critique taurin Zabala de la Serna, du Mundo, le grand quotidien madrilène, vient de l’annoncer : il y aura bien une temporada qui pourrait débuter dès la fin du mois avec la participation de l’ensemble des figuras les plus en vue « afin de sauver la corrida ». Cette série comprendrait 15 corridas de toros, trois de rejoneo et trois novilladas piquées. Tous les spectacles seraient télévisées par Movistar qui, indépendamment de cela, lance depuis quelques jours, une campagne d’abonnements en France à petits prix (moins de 5 euros par mois). Les cartels seraient élaborés par la FTL. Le slogan de l’ensemble ‘para reconstruir la tauromaquia ».

Cette annonce qui date du 14 septembre  a été largement reprise par les médias mais pas confirmés par les intéressés. Elle reste néanmoins crédible en raison de la qualité de Zabala de la Serna, journaliste professionnel, rigoureux par définition et investigateur perspicace. Le projet ne date pas d’aujourd’hui puisque dès le confinement après une rencontre de toutes les figuras à Séville dans la superbe demeure achetée par Andrès Roca Rey dont Zabala fut le seul à donner des détails concrets, la question avait été débattue. On parlait alors d’une trentaine de spectacles, élaborés par la « Fundacion », donnés devant un public réduit mais plus fourni, les normes sanitaires étant moins sévères que maintenant.

Le principe semblait acquis mais la chose ne put se faire ; on se doute qu’elle aura buté sur la question des émoluments des uns et des autres sur lesquels les figuras ne transigent pas. C’est le caillou dans la chaussure. Il faut croire en que les esprits ont évolué et que ce coup  là serait le bon. Pour deux raisons : d’abord la situation calamiteuse de la corrida et notamment des ganaderos qui ne tiendront pas le coup longtemps dans ces conditions. On ne peut donc pas se tirer des balles dans le pied en permanence.  Au virus lui-même s’ajoute l’hostilité du pouvoir : le ministre de la culture, Uribes, ne cesse de provoquer le secteur taurin, en l’écartant systématiquement des aides apportées par ailleurs au spectacle vivant. L’objectif est clair : faire disparaître la tauromachie en utilisant la pandémie avec l’assentiment passif de la droite qui ne fait pas mieux dans les communautés de Madrid ou d’Andalousie.

La seule réponse à ces agressions répétées, potentiellement mortelles, c’est de toréer malgré tout. Or, dans cette vallée de larmes, il y a une petite lueur d’espoir : la télé. Les chaînes régionales Castilla la Mancha Média et Canal Andalucia ont fait des audiences records en retransmettant des corridas et même lors des certamens de novilladas sans picador. La 7 de Salamanque s’y est mise elle aussi (ponctuellement) et on annonce canal Extremadura. Il semble, bien qu’on ne le puisse le mesurer, que ces émission aient un réel succès à l’étranger par l’intermédiaire d’internet. Movistar, pour qui la question des retransmissions est essentielle, reprend des couleurs : après Arles, il y aura Nîmes avec du lourd malgré l’incertitude sur la présence de Perera et Manzanares tous les deux mal remis de blessures anciennes.

Pas de corridas sans public me direz-vous, mais l’OM a accepté une jauge limitée à 1000 spectateurs pour continuer le foot dans la capitale phocéenne où c’est une religion. C’est ainsi : il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur et ce qui apparaissait incongru avant les Fallas de Valence est accepté par la plupart des professionnels.

L’oracle de Zabala de la Serna va-t-il se confirmer ? La proposition sera-t-elle de bon niveau ? Les spectacles seront-ils dans des lieux acceptables ? Un véritable esprit de compétition présidera-t-il à cette série ? Sera-t-elle menée avec le sérieux nécessaire ? Il faut l’espérer car il y a là une réelle planche de salut ; en espérant mieux, c’est-à-dire un retour à la normale qui pourrait se faire attendre plus longtemps que prévu.
Pierre Vidal

Rejoneo en Fuengirola

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés