Catégorie : non-classé Page 2 sur 220

Octavio Chacon à Samadet après son triomphe d’Ubrique

3 Octavio Chacón con Rescoldo
Octavio Chacon, le bon torero gaditano, a encore brillé ce dimanche il vient de gracier un toro de La Palmosilla à Ubrique et il a été l’auteur de deux faenas historiques face à une corrida de Miura à Sanlucar de Barrameda, dans le sud-ouest il a défilé à Vic-Fézensac et à Orthez où il a coupé une oreille. Il défilera dimanche après-midi à Samadet pour le festival organisé par la peña El Violin.

La levée des tridents

Fichier:Marquis de baroncelli.jpg

HOMMAGE AU MOUVEMENT IMPULSÉ EN 1921 

En 1921, deux corridas organisées dans les Arènes de Nîmes ont été attaquées en justice par la Société protectrice des animaux, ce qui a constitué un point de départ d’un mouvement de révolte initié par le Marquis Folco de Baroncelli et Bernard de Montaut-Manse. 

Le 15 octobre 1921, apprenant que les matadors Belmonte, Torquito, El Gallo, Saleri ainsi que messieurs Puech, Blancou et Metge, co-directeurs des Arènes de Nîmes étaient assignés à comparaître le 17 novembre 1921 devant le Tribunal, le Marquis de Baroncelli invita les cavaliers à défendre la Course Libre et la Corrida face à l’assaut de la SPA. 

Le 31 octobre, un comité rassemblant notamment le Marquis et Bernard de Montaut Manse organisa la manifestation du 17 novembre « La levée des Tridents » à laquelle se sont joints de manière spontanée de nombreux cavaliers du midi et clubs taurins; avec pour objectif de préserver la langue d’Oc et les traditions taurines. Un discours fort fut prononcé par Bernard de Montaut-Manse, en cette journée, afin de faire entendre la voix du Peuple du Midi. 

100 ans plus tard, la Ville rend hommage au mouvement impulsé en 1921 en mettant ses dates fondatrices à l’honneur : 

Vendredi 15 octobre au Carré d’Art Jean Bousquet : 

18h : vernissage de l’exposition « La Levée des Tridents : un combat pour nos traditions » sur le Mur Foster 

19h : Conférences au Grand Auditorium : 

– La levée des Tridents : l’assaut pour la tradition en novembre 1921 par David Ribes, Mèstre d’Obro du Félibrige, président de la « Société Félibréenne La Tour Magno » de Nîmes

– Le Trident : Une arme, un outil, un symbole : Annelyse Chevalier, Majorale du Félibrige, Présidente de « L’’Escolo de Camargo » des Saintes Maries de la Mer 

Dimanche 31 octobre au Carré d’Art Jean Bousquet : 

11h : Conférences au Grand Auditorium 

– La Nacioun Gardiano et ses Capitaines : la transmission de l’idéal baroncellien de Guy Chaptal, Majoral du Félibrige, capitaine de la Nacioun Gardiano  – Manadier aujourd’hui : réalité et défis des manades de taureaux, vers une Camargue de Bérenger Aubanel, Félibre Mainteneur, Vice-capitaine de la Nacioun Gardiano et co président de la Fédération des Manadiers 

12h30 : Abrivado sur le boulevard du Victor Hugo avec la Manade Aubanel 

Vendredi 12 novembre au Carré d’Art Jean Bousquet : 

• 11h à 18h : Grand auditorium 5 tables rondes pour la défense de la culture et les traditions nîmoises : 

• 11h : Élevage et respect animal 

• 13h30 : Chasse et biodiversité 

• 15h : Agriculture et environnement 

• 16h30 : Économie et ruralité 

• 18h : Traditions et/ou modernité 

Dimanche 14 novembre : 

Reconstitution historique et rassemblement de 2000 cavaliers à Nîmes : 15h30 : Reconstitution historique de la levée des tridents avec discours théâtralisé du Marquis Falco de Baroncelli prononcé en 1921 face à 2000 cavaliers réunis sur l’Esplanade (face au Palais de Justice). 

Point circulation : Le public est attendu sur l’Esplanade pour le spectacle de reconstitution. Pour rejoindre le spectacle, les cavaliers formeront un convoi dont le départ est programmé au stade des Costières à 14h. La circulation sera gérée en tampon tout le long de leur parcours : Costières/Jean Jaurès /République/Palais de justice. 

A 17h, les cavaliers effectueront le parcours inverse : Palais de justice/République/Jean Jaurès/Costières stade des Costières. La circulation sera également gérée en tampon tout le long du parcours. 

EXPOSITION 

La « Levée des Tridents » : un combat pour la défense des traditions méridionales, 15 octobre au 14 novembre – Carré d’Art Jean Bousquet – Mur Foster, commissariat de l’exposition : Musée des Cultures taurines, en partenariat avec la Société félibréenne La Tour Magno 

L’exposition s’attache à retracer le contexte de cette journée de mobilisation du 31 juillet et du 18 septembre 1921, puis détaille le déroulé de la grande manifestation du 17 novembre 1921 et analyse les suites des affrontements entre les défenseurs et les adversaires de la sauvegarde de l’identité culturelle méridionale. Cette présentation s’organise autour de documents et de photographies, en grande majorité inédits ainsi que d’objets emblématiques des cultures taurines, provenant de collections privées et publiques… 

(communiqué de la Ville de Nîmes)

Colloque des bibliophiles

Statue d'Ernest Hemingway
Hemingway statufié à Pampelune

Xè Colloque de l’Union des Bibliophiles Taurins de France

                  13 novembre 2021 -14 H 30- à Carcassonne

                   Hôtel de la Cité – Espace de Convention *

 Jean-Luc Ginieis : Quand la revue Miroir du Monde s’intéressait à la tauromachie.

 Marc Thorel : Le mystère des toros à Bruxelles.

 Jacques Balaguer : Ernest Hemingway : Sa passion pour l’Espagne et la corrida à travers son enfance et ses rencontres féminines marquantes.

 Michel Volle : Photographie et tauromachie : Le témoignage de la photographie sur la tauromachie du milieu du XXè siècle à nos jours.

 Jacques Dalquier : Des toros vus au prisme de l’expressionisme.

*Entrée libre. Application des règles sanitaires du moment.

Au Lartet, samedi

Dorian Canton (Ph. A. Gonzalez)
Perez Mota (photo A. Gonzalez)
Marcel Garzelli et Paul Bonnet le ganadero (photo A. Gonzalez)

Très belle journée au Lartet samedi. On a fêté Marcel Garzelli qui a été intronisé dans la confrérie du Porc noir de Bigorre, sous l’égide de l’association « Esprit du sud 32 » qui défend avec succès notre culture gasconne qu’elle soit gastronomique ou taurine. Sur le plan taurin belles prestations des matadors Dorian Canton et Jesus Manuel Perez Mota; excellent et imposant bétail de la famille Bonnet.

Paco Ureña grièvement blessé

Grave blessure de Paco Ureña ce dimanche à Abarán…Violemment coincé contre les planches par le sixième toro de Juan Pedro Domecq, Paco Ureña qui avait auparavant coupé une puis deux oreilles dans son mano a mano avec Rafaelillo, a dû être évacué vers l’infirmerie puis l’hôpital de Murcia « la Arrixaca » où les médecins ont diagnostiqué une fracture de la quatrième vertèbre, sans déplacement toutefois. En outre, le diestro de Lorca souffre aussi d’une entorse de la cheville droite, plus diverses contusions, notamment aux côtes.

pu18h

On lui souhaite évidemment de bien se rétablir, le corps médical estimant sa période de récupération à deux à trois mois…

Grave blessure de Paco Ureña ce dimanche à Abarán…Violemment coincé contre les planches par le sixième toro de Juan Pedro Domecq, Paco Ureña qui avait auparavant coupé une puis deux oreilles dans son mano a mano avec Rafaelillo, a dû être évacué vers l’infirmerie puis l’hôpital de Murcia « la Arrixaca » où les médecins ont diagnostiqué une fracture de la quatrième vertèbre, sans déplacement toutefois. En outre, le diestro de Lorca souffre aussi d’une entorse de la cheville droite, plus diverses contusions, notamment aux côtes.

pu18h

On lui souhaite évidemment de bien se rétablir, le corps médical estimant sa période de récupération à deux à trois mois…

http://torofiesta.com

Jean Baptiste Lucq renonce

Le novillero mugronnais Jean Baptiste Lucq a annoncé hier par l’intermédiaire du journal Sud-Ouest qu’il renonçait à sa carrière de torero. Jean Baptiste Lucq a débuté à l’âge de 25 ans. Il a été formé à l’école Rixchard Milian Adour Aficion. Il a passé trois saisons en novillada non piquées et les deux dernières réduites en raison de la pandémie qui a limité le nombre d’opportunités. Néanmoins le public aquitain avait fondé de véritable espoirs dans ce jeune homme qui a effectué des études brillantes. Il avait laissé de belles impressions au public le 21 juin dernier à Mugron où il avait coupé une oreille à un eral d’Alma Serana.

Jean Baptiste Lucq ici à Maubourguet

Le prochain Café-Toro

Cafe Toro 16102021

Fiesta campera de Tibo Garcia

Fiesta campera de la Peña Tibo Garcia le dimanche 7 novembre…La temporada de Tibo touche progressivement à sa fin, et tous les regards sont à présent portés vers 2022 pour ce qui pourrait être une magnifique et riche temporada… Avant que 2021 s’achève, Tibo et sa Peña vous donnent rendez-vous le dimanche 7 novembre prochain pour une fiesta campera qui se déroulera sur les magnifiques installations du Mas des Hourtes, à la Manade Agnel au Cailar. Une belle occasion de se retrouver pour un moment de convivialité sous le signe du toro et du partage. 

tg13h

Vous pourrez, durant la journée, adhérer à la peña ou renouveler votre engagement auprès de Tibo. Un soutien moral et logistique de poids dans la préparation des échéances futures.(Communiqué)

FRANCIS WOLFF: L’APPEL DE SAMADET

À tous les amis aficionados et passionnés de taureaux !

À tous les défenseurs de notre culture régionale !

À tous les amateurs de fêtes et de ripailles, 

cet appel vous concerne !

Tous, vous serez à Samadet le 24 octobre pour une superbe journée taurine !

La pandémie nous a longtemps séparés. Depuis cet été, nous commençons enfin à nous retrouver pour communier autour de notre passion commune. La saison 2021 finit heureusement mieux qu’elle n’avait commencé. Une dernière occasion s’offre à nous de la clore  en beauté, avant de prendre la longue route des automnes gris et des hivers rudes. 

Le programme est alléchant. Il mêlera une novillada piquée formelle avec les jeunes toreros (ou même torera !) les plus prometteurs français ou espagnols ; un repas en commun, des musiques, une tombola, et surtout un festival taurin prestigieux avec des toreros que beaucoup d’arènes de première catégorie aimeraient réunir. C’est aussi une action caritative au profit l’Association de Pédiatrie et de Puériculture Hospitalière Montoise. 

Depuis plus de vingt ans, par passion autant que par conviction, j’ai tenu à défendre la corrida et les cultures taurines qui sont partout menacées. Je l’ai fait en France, en Espagne, au Portugal, au Mexique, au Pérou et en Équateur.  Je l’ai fait par mes livres, par mes discours ou par mon film « Un philosophe dans l’arène ». Je l’ai fait au Parlement de Barcelone, au Sénat de Madrid ou de Paris. Je l’ai fait dans mes appels aux férias de Séville ou de Quito. 

Je le fais aujourd’hui encore avec la même fierté et le même enthousiasme pour appeler à la superbe journée taurine de Samadet organisée par le maestro Marc Serrano et la peña Al Violin.

Pour que ce soit la plus belle des fêtes  ! Pour qu’elle renforce notre passion ! Pour qu’elle nous permette de nous retrouver une dernière fois ! Pour que le maximum de bénéfices aille aux enfants du service de pédiatrie de Mont de Marsan !

Tous à Samadet le 24 octobre !

Francis Wolff

Philosophe.

Professeur émérite à l’École normale supérieure (Paris)

This image has an empty alt attribute; its file name is affiche-festival-taurin-samadet-2021-685x1024.jpg

Paulita continue la Copa Chenel

Image

Le bon torero aragonais trop vite oublié et qualifié en dernier pour la Copa Chenel s’est qualifié pour la demi-finale du 17 octobre. Enhorabuena Antonio.

Page 2 sur 220

© 2021 Corridasi - Tous droits réservés