Catégorie : Annonce de spectacles taurins Page 2 sur 50

Bayonne: Escribano pour Luque

Disons le franchement c’et un très bon choix que celui de Manuel Escribano qui sera le remplaçant de Daniel Luque toujours blessé qui sera aussi le parrain d’alternative d’Alejandro Mora. Escribano qui vient d’être couronné à Bilbao du prix “Ivan Fandiño à la vérité du toreo”. Manuel qui a été écarté injustement de la San Isidro pour des raisons incompréhensibles et qui a été absent des cartels français aura ici l’occasion de se justifier comme un lidiador courageux mais aussi comme un torero largo , grand banderillero, muletero profond et efficace à la mise à mort. Le torero de Gerena a une opportunité inattendue mais bienvenue à Lachepaillet qu’il voudra saisir à 100% avec la décision qu’on lui connaît.

PV

Tarifa : Passionnante corrida de Fuente Ymbro

Pour El Cid, marine et azabache.

Manuel Escribano, Obispo y oro.

Manuel Ponce qui prenait l’alternative, bleu y oro.

Lleno absolu, grand beau temps sur cette arène blanche pointe extrême de l’Espagne, sur fond de palmiers. Rendue à la corrida après un long temps d’abstinence du à un maire antitaurin.

Spectacle de plus de trois heures émaillé de quantité d’évènements : absence de banderilles restées dans le camion au premier toro, batacazo impressionnant au 6éme, jet à terre de sa muleta à la fin de ses deux faenas par le nouveau matador, tous les tercios de banderilles ont été très intéressants , un quiebro por dentro d’Escribano au 5ème.

Quatre grands toros nobles et braves avec une vivacité formidable, le 1er le moins intéressant et très violent le 6ème. Lot encasté , qui  a donné beaucoup de possibilités aux toreros, .

El Cid, ovation et salut au tiers après un avis, et Indulto de Harpia n° 85 (trophées maximum).

Escribano : deux oreilles et deux oreilles et la queue.

Manuel Ponce : applaudissements et deux oreilles de sympathie.

Ricardo Gallardo a de quoi être content, il avait envoyé un lot de toros bien faits, bas, aux armures assez commodes mais au caractère très affirmé, vifs allant tous a mas sauf peut être le premier qui échut pour son alternative au torero de la tierra, né à Chiclana(comme le ganadero !). Ce Manuel Ponce né en 95 a débuté sa carrière de novillero en piquée à Aguascalientes (Mexique). Il a une  muleta autoritaire, voulait vraiment ne pas rater sa soirée mais il a très mal tué et même le 6eme auquel il a donné une faena sérieuse et engagée. Il a eu besoin de 3 pinchazos avant de tuer d’une entière. Ajoutons qu’il a des attitudes un peu fier à bras qui , comme spectateur, m’agaceraient  .

Les grands gestes de défi au public quand il ferait mieux de se concentrer sur ses gestes avec devant soi un toro très solide ne peuvent pas le rendre très sympathique à un public enclin certes à l’indulgence mais qui a laissé échapper quelques sifflets quand le jeune homme s’est vu octroyer deux oreilles. 

El Cid a toujours une main gauche formidable.  Il a eu un peu trop confiance dans son premier qui a failli deux fois l’accrocher, trop confiant dans sa technique indéniable. A son second, une pure merveille de toro, nommé HARPIA (allez donc voir ce qu’est une haripie, en dehors d’une femme insupportable) Manuel Jesus nous a régalés , on ne savait plus que dire pour admirer ce toro qui faisait l’avion à la moindre sollicitation, par la droite, par la gauche, franc comme l’or, ne laissant pas le moindre répit au matador qui s’est fait un plaisir fou  tout au long de la faena. Grand toro, grand torero, des mouchoirs sortent pour l’indulto que la présidence ordonne alors que le Cid a déposé un baiser du bout du doigt sur le frontal de HARPIA .

Mais ce toro ne voulait pas sortir ; il cherchait qui pourrait bien encore lui offrir son capote ou une muleta. Après plusieurs approches de la porte, comme à regret, Harpia et reparti.

Manuel Escribano , souriant et décidé nous a offert deux faenas formidables, la première primée de deux oreilles incontestables a permis au maestro de nous monter son talent de banderillero. Or ce toro était noble mais avec de temps a autre des mouvements de tête qu’on aurait pu attribuer à du genio.  Le toro est d’autant plus dangereux que le vent s’est levé et soulève la muleta.  Manuel aguante et soumet l’animal.  L’épée est entière et d’effet rapide. Deux Oreilles.

Toro apllaudi à l’arrastre.

Le 5ème, noir bragado meano , bien reçu par le capote élégant d’Escribano, file d’emblée sur la cavalerie à peine rentrée dans le ruedo et pousse fort, en brave.

Manuel prend les palos et sur les trois bonnes paires qu’il place la plus extraordinaire est la troisième, un quiebro por dentro de grande classe et émotion : le public est debout. A la muleta l’entame est une série de passes changées au centre (6 passages, devant, derrière, final en pecho).

Le toro met bien la tête, de bout en bout, le maestro exerce ainsi son vrai pouvoir en le gardant près de lui qui tourne et vient sans hésiter. En deuxième partie de faena il m’a semblé remarquer une légère perte de rythme, et pourtant sur ordre du matador le toro démarre au moindre toque.

Et comme c’est la fête, deux oreilles et la queue après un grand volapié. Vuelta au toro, qui dit mieux ?

Alors on peut se risquer à un ton en dessous en disant : l’indulto à HARPIA pourquoi pas, mais la queue du 5eme est de trop et les deux oreilles à l’impétrant sont très exagérées.

Ne boudons pas notre plaisir et suivons ce que disait Joaquim Moeckel l’avocat de la cause taurine en Espagne : «  la corrida c’est la fête et  elle est destinée au public , regardez ce soir, il n’y a pas une place ».

Jean François NEVIERE

El Galo à Barbastro

Saint Perdon dimanche !

Novillada à 17h.30 au Plumaçon (Mont de Marsan) 6 novillos de Pedraza de Yeltes pour Solalito, Guillermo Garcia Pulido et Diego Bastos

Clemente Jaume, Lalo et Tristan Barroso à Calasparra

Changement pour la novillada de Saint Perdon

COMMUNIQUÉ 
Changement pour la novillada de SAINT PERDON
En raison de la crise sanitaire sévissant en Espagne les novillos de la ganaderia d’Escolar Gil n’ont pu être embarqués. Malgré les contraintes imposées nous vous proposons un lot complet de la ganaderia Pedraza de Yeltes.
RENDEZ-VOUS DIMANCHE 17h30 pour découvrir ce lot de novillos à la personnalité affirmée
RÉSERVATION à la salle paroissiale de SAINT PERDON.

Arènes du Soleil d’or à Seissan

Melilla, la seule corrida sur le continent africain

St Gilles: NOVILLOS & BECERRO DE LA CHAQUETILLA D’OR

Ganaderia Tardieu
Ganaderia Gallon
Ganaderia Blohorn
Ganaderia Malaga
Ganaderia Paluna Fare

NOVILLOS & BECERRO DE LA CHAQUETILLA D’OR 🐂🍑

Nous vous dévoilons en image les novillos et le becerro sélectionnés pour la novillada mixte de la Chaquetilla d’or du samedi 19 août à 17h30 aux arènes Emile Bilhau:

🐂 Gallon

🐂 Blohorn

🐂 A & F Tardieu

🐂 Malaga

🐂 Becerro de la Paluna

Pour:

📍Solalito

📍Nino Julian

📍Victor

🏆 Trophée de la Chaquetilla d’or au meilleur novillero

🏆 Prix de la CTEM au meilleur novillo

🎟 ENTRÉE GÉNÉRALE 25€

☎️ BILLETTERIE AU 07 79 23 31 97

🇫🇷 Venez soutenir cette belle novillada mixte 100% française

L’empresa Toro Pasion en accord avec la ville de Saint-Gilles vous informe qu’en raison de l’épisode de forte chaleur annoncé pour ce week end, pour le confort des spectateurs et de tous les intervenants, la novillada mixte du samedi 19 août et la corrida du dimanche 20 août débuteront à 18h au lieu de 17h30.
Merci de votre compréhension

☎️🎟 Billetterie téléphonique au 07 79 23 31 97 ou au guichet des arènes 

Samedi : la journée taurine de Maubourguet

Le mot des socios :

Chers amis, merci pour votre présence dans nos belles arènes Pierre
Balao.
L’équipe de nos socios est prête à relever le défi avec la même détermination dont a fait preuve l’ensemble de l’aficion Française devant les attaques subies au cours de l’hiver dernier.
Ce sera notre manière d’apporter notre pierre à l’édifice avec nos amis de Castelnau-Rivière-Basse pour que vive la flamme de la fiesta brava dans le département des Hautes-Pyrénées. Après la novillada fort bien réussie de l’année (écoulée), la barre est placée très haute pour les jeunes aspirants à la carrière de torero ainsi que pour la ganaderia qui est amenée à fournir les novillos. Notre équipe vous propose le cartel du meilleur niveau possible avec une programmation originale. Que cette novillada soit nous l’espérons encore source d’émotions taurines.

L’équipe de Maubourguet Toros

Le cartel :

6 erales de la Ganaderia Alma Serena Cauna (40)

Pour Andoni Verdejo Manuel Martin Morilla et Aaron Palacio

Andoni Verdejo :

Né le 9 octobre 2000 à Mont-de-Marsan.
C’est après avoir assisté à une corrida Dacquoise en 2017 que la vocation naît chez ce jeune Landais. Il se rapprochera de l’école Adour Aficion et du maestro Richard Milian. L’année 2022 doit être considérée comme une phase de rodage avec un final fort convainquant le 9 octobre chez nos amis de St Sever pour clore la semaine taurino-culturelle de la pena Jeune Aficion. Le début de temporada laisse entrevoir un réel potentiel sur le plan artistique.
Maubourguet doit être une étape importante pour la fin de saison de cet espoir du Sud Ouest.

Manuel Martin Morilla :

Martin Morilla ici à Dax

Né le 17 mars 2005 à Moron de la Frontera.
La saison passée, cet andalou a participé à 15 novilladas sans picador avec un passage remarqué chez nos voisins de Castelnau-Rivière-Basse. Mais à vrai dire c’est sa prestation du lundi 29 mai dernier à Vic-Fezensac, devant un excellent eral du Lartet, qui nous a décidé à le programmer. Il fit lors de cette prestation étalage de classe et de suavité et son style andalou procura un grand moment de tauromachie.
Maubourguet peut être pour lui l’occasion rêvée de marquer les esprits et donner une impulsion à sa carrière.

Aaron Palacio :

Palacio. Le triomphateur de la sans piquée de Dax

Né le 21 janvier 2005 à Saragosse
Dès le début de temporada, le 19 février dernier à Arzacq, ce jeune Aragonais a montré des facilités dans toutes les phases de la lidia. Cela a eu un grand retentissement dans le microcosme taurin du sud
ouest. Nos amis de Plaisance-du-Gers ne s’y sont pas trompés et l’ont programmé pour leur rendez-vous du 14 juillet . Maubourguet attend ce jeune torero pour une confirmation des qualités entrevues.

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés