Catégorie : Annonce de spectacles taurins Page 2 sur 89

Avant Eauze et Castelnau, Paul Bonnet : « je veux ce toro vif qui donne du jeu »

« Le Lartet » c’est un des élevages de toros de lidia les plus anciens et prestigieux du sud-ouest. Il a été fondé par Paul Bonnet et son fils Jérôme est à ses côtés désormais. Les produits du Lartet seront cités deux fois ce week-end: samedi matin (4 novillos) à Eauze et à Castelnau-Rivière-Basse dimanche (18 heures) pour une novillada complète très attendue. Nous avons rencontré Paul pour faire le point avant cette double échéance capitale pour « Le Lartet »:

-« C’est une saison de redémarrage après le Covid, dans un moment où la corrida est dans un état difficile. On avait fait une sélection drastique des vaches. On redémarre cette année, avec quatre novilladas sans picadors, un novillo en piquée. Nous sommes  à Eauze, Castelnau, Plaisance, Bayonne et le novillo piqué ira à Bouillargues dans la banlieue de Nîmes et nous voulons revenir en novillada naturellement. Nous allons donc repartir avec un volume normal. Nous avions un peu serré parce qu’il faut que cela reste dans le domaine du supportable financièrement.

-Ce retour en novillada piquée, il est prévu pour quand ?

-Je ne fais pas de plans sur la comète. Il faut d’abord avoir ce qui est nécessaire et ensuite avoir en face l’acheteur. Ce n’est pas tout de faire du toro, il faut avoir les gens qui les achètent. Nous, l’an dernier, en privé, dans notre arène, on a fait combattre cinq novillos et quatre toros : on a sorti de bons novillos et un bon toro, l’autre moins. Mais chat échaudé craint l’eau froide on essaiera de mettre toutes les chances de notre côté.

-Qu’est-ce que tu cherches comme type de toros ? Que veux-tu présenter ?

-J’ai quelque chose de bien précis. On a démarré avec du Cebada Gago qui n’est pas toujours prisé des vedettes. Cela nous plaisait parce qu’il y avait ce piquant, avec un semental de Jandilla. Ensuite j’avais acheté une lignée chez le Marquis de Domecq ; aujourd’hui les vaches sont mélangées avec des sélections des deux côtés, avec deux sementals que l’on a achetés à Sanchez Arjona, une origine Juan Pedro. Je ne veux pas le toro naif, je veux le toro qui garde cette pointe de Cebada qui sera difficile à tenir car à l’époque elle constituait 50% de l’ensemble et désormais 10% à peu près. Je veux ce toro un peu vif, qui donne du jeu. Comme tout le monde j’essaie d’imaginer le toro qui puisse plaire au public et au torero. C’est pas facile…

-Pour Castelnau, ce sera une course particulièrement rématée, préparée : à quoi faut-il s’attendre ?

-Dans les novilladas non piquées, j’estime que les jeunes doivent avoir un bétail qui soit à leur portée Ça ne sert à rien de mettre des toros de trois ans moins trois jours : il vaut mieux avoir du spectacle que d’épouvanter tout le monde. A Castelnau nous aurons un joli lot de deux ans et demi. Il y aura des novillos d’un nouveau semental de la lignée Sanchez Arjona. Nous avons tienté deux vaches de ce semental qui ont été très bonnes. Nous espérons que cela sera confirmé.

Comment vois-tu l’avenir de la tauromachie ?

-Nous sommes tous très inquiets par la situation, en France comme en Espagne et dans toutes les tauromachies : landaise, camarguaise ou espagnole. Mais il y a en plus les lois européennes qui nous entravent. Donc je dis : les antis, oui, mais il y a aussi la pression des lois européennes qui devient insupportable.

Recueilli par Pierre Vidal

Festival en Almonte

Bayonne

Corrida des Fêtes « blanche »

Vendredi 29 juillet à 18h30

Toros du Conde de Mayalde (Tolède)

Domingo López-Chaves

Alejandro Talavante

Tomas Rufo

Pour le 90ème anniversaire des Fêtes de Bayonne, il a été décidé de marquer les esprits pour célébrer de manière spectaculaire cet événement. Afin d’être à l’unisson de ces Fêtes, les Arènes seront toutes blanches. Un moment magique à découvrir.

Absent des ruedos depuis presque 2 ans – hormis une prestation inédite l’an passé à Arles-, absent de Madrid depuis 4 ans, Alejandro TALAVANTE signe avec sa venue à Bayonne sa seule prestation dans le Sud-Ouest. Torero d’inspiration exceptionnelle, habité, porté, quasiment christique pour certains, il est à n’en pas douter LE torero que voulaient toutes les arènes en cette année 2022.

À ses côtés, le très expérimenté Domingo LÓPEZ-CHAVES et le surdoué de cette nouvelle génération Tomás RUFO, qui vient de signer un triomphe spectaculaire à Castellón le dimanche 28 mars. Un cartel donc très fort, frais et original pour débuter la temporada.

Corrida à cheval

Samedi 30 juillet à 18h30

Toros de Romão Tenorio (Portugal)

Sergio DOMÍNGUEZ

Léa VICENS

Guillermo HERMOSO DE MENDOZA

La « chouchou » indiscutable de Bayonne, Léa, le brillant cavalier de la Rioja Sergio DOMÍNGUEZ et le retour à Bayonne de Guillermo HERMOSO DE MENDOZA, après son grand triomphe l’an passé dans les arènes basques. Un joli clin d’œil aussi adressé aux Navarrais, dans le cadre du jumelage Bayonne-Pampelune.

Feria de l’Atlantique :

Corrida goyesque bleue 

Vendredi 2 septembre à 19h

Toros de El Vellosino (Salamanque)

Juan LEAL

Andrés ROCA REY

Adrien SALENC

C’est le retour de la Goyesque bleue que les aficionados ont tant de plaisir à redécouvrir chaque année. À cadre exceptionnel, cartel exceptionnel.

Ni plus ni moins que la nouvelle star internationale de la tauromachie, Andrés ROCA REY. Adulé par le grand public, profondément respecté par les aficionados, il est à lui seul un événement. À ses côtés, les deux triomphateurs de la temporada 2021 à Bayonne, Juan LEAL et Adrien SALENC. Un cartel inédit, frais, signant la prise de pouvoir de cette très belle nouvelle génération. Une après-midi où les moments d’émotion seront nombreux.

Novillada avec picadors

Samedi 3 septembre à 11h 

Novillos de Los Maños (Saragosse)

Daniel DE LA FUENTE

Yon LAMOTHE

Cristián PAREJO

Le retour à Bayonne pour la 5ème année consécutive de l’élevage de Los MAÑOS qui n’en finit pas d’aligner les triomphes. Face à ces novillos, la révélation française dans ces mêmes arènes l’an passé : Yon LAMOTHE. Il sera accompagné de deux jeunes novilleros très prometteurs Daniel DE LA FUENTE et Cristián PAREJO.

Corrida de l’Avenir

Samedi 3 septembre à 19h

Toros de Pedraza de Yeltes (Salamanque)

Morenito DE ARANDA (Espagne)

Sebastián RITTER (Colombie)

Daniel CRESPO (Espagne)

Angel TÉLLEZ (Espagne)

Joao SILVA « JUANITO » (Portugal)

Dorian CANTON (France)

Pour cette nouvelle édition inédite, l’élevage de PEDRAZA DE YELTES a été sélectionné. Un vrai grand moment pour les aficionados. Dans ces circonstances, appel été fait à un vrai directeur de lidia, Morenito DE ARANDA, et nous partirons à la découverte de nouveaux talents très prometteurs comme Ángel TÉLLEZ, Sebastián RITTER, Daniel CRESPO, JUANITO qui confirmera son alternative à Madrid dans quelques jours ou encore le jeune béarnais Dorian CANTON.

Novillada sans picadors

Dimanche 4 septembre à 11h

Erales du Sud-Ouest : Camino de Santiago, Lartet, Alma Serena, Casanueva, La Espera…

4 aspirants à désigner

Corrida de clôture

Dimanche 4 septembre à 17h30

Toros de Garcigrande (Salamanque)

Miguel Ángel PERERA

Paco UREÑA

Jesús Enrique COLOMBO

Bayonne voulait finir avec un bouquet d’émotions et de sensations. Confiance a été renouvelée à Jesús ENRIQUE COLOMBO qui a enflammé les arènes de Bayonne, l’an passé. Avec lui, deux vedettes : Miguel Ángel PERERA, sorti 6 fois à hombros des Arènes de Madrid, et Paco UREÑA, dernier triomphateur de la Feria de la San Isidro. À noter que ce dernier affrontera seul six toros dans ces mêmes arènes de Madrid le 21 mai prochain.  

Une corrida de clôture prestigieuse avec un élevage puissant puisqu’il fait appel aux toros qui ont triomphés l’an passé pour cette même corrida de clôture : l’élevage de GARCIGRANDE.

La billetterie est ouverte…

Depuis le 20 juin2022, toutes les personnes qui souhaitent acheter les billets à l’unité pour les différentes corridas, renouveler ou acheter un abonnement pour la Temporada 2022 peuvent y accéder par le site internet ( arenes@bayonne.fr) ou se rendre à la taquilla (du lundi au vendredi, de 10h à 12h30 et de 15h à 18h). 

Pour tout renseignement : 09 70 82 46 64

https://arenes.bayonne.fr/corridas/tarifs-et-plan

Chateaurenard

Changement à Orthez

Peut être une image de texte

Les toros de Juan Luis FRAILE ne pouvant sortir de la finca pour des raisons sanitaires,
c’est donc la prestigieuse ganaderia de Victorino MARTIN avec le fer de MONTEVIEJO qui se produira au Pesqué avec les toros de Dolores AGUIRRE

Cartel inchangé.

(commission taurine Orthez)

Badajoz

Au Cantaou, lundi de Pentecôte

In memoriam

Peut être une image de 3 personnes, animal, plein air et texte qui dit ’PLAZA DE TOROS/ ZEZEN PLAZA ORDUNA/ URDUNA (BIZKAIA) EMPRESA: ESENCIA TAURINA SL COLABORA: ΑΥΤΟ CLUB TAURINO ΟΤΧΟΜΑΙΟ TAURINA VAN ABASOLO GRAN CORRIDA DE TOROS ZEZENKETA IZUGARRIA 5 ANIVERSARIO DE IVÁN FANDINO IVÁN FANDINOREN 5. URTEURRENA 11 TOROS, /4 ZEZEN, 4 ル JOSE LUIS PEREDA PARA LOS TOREROS VASCOS EUSKAL ZEZENKARIENTZAT IVAN ABASOLO DANIEL OLLORA EL DANI SOBRESALIENTE BIKAINA: CURRO RAMIREZ CONS CORRESPONDIENTES CUADRILLAS DAGOZKIEN KUADRILLEK LAGUNDUTA 6 TARDE TAN PRECIOS GENERAL 30€ SOCIOSCLUBOTXOMAIO 28€ NIÑOSDE 10A15AÑOS NIÑOSHA OAÑOS GRATIS ESENCIA TAURINA S.L.U DEESPECTACULOSTAURINOS WWW.ESENCIATAURINA.COM WWW.ESENCIATAURINA.COM’

Une belle journée à La Belugue

Matinée taurine à Soustons

Peut être une image de une personne ou plus et texte

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés