Catégorie : Annonce de spectacles taurins Page 3 sur 91

Brocas, c’est dans un mois!

La date approche ! Brocas-les-Forges ouvriront leurs portes le Samedi 24 septembre 2022 avec une
novillada qui marquera le retour des habits de lumières dans les arènes landaises.
L’occasion pour nous de vous présenter le programme de la journée taurine à vivre dans le village de
Brocas :
Midi : Le Café de la Place propose un menu du jour spécial à 17€/personne (entrée/plat/dessert)
Les réservations sont ouvertes au 05 58 51 41 77
16h30 – Novillada mixte
4 novillos de Blohorn/Turquay et 2 erales de Malabat pour Alejandro Mora, Solalito, Juanito
A l’issue de la novillada :

  • Tertulias en présence des ganaderos et des toreros
  • Animation musicale assurée par Los Hernandez, Gipsy Flamenco
  • Tapas y Bebidas autour des arènes
    Les places sont ouvertes à la vente sur notre billetterie en ligne : https://www.billetweb.fr/novillada-
    brocas-2022
    Ou par téléphone au 07 80 98 60 10
    Infos disponibles à torosdelandia@bruno196

Nîmes: Du changement au cartel de la novillada de la Feria des Vendanges…

Initialement annoncée avec 3 novillos de Pagès-Mailhan et 3 autres d’Ave María, ce sont finalement six exemplaires du second fer nommé qui fouleront le sable de la piste nîmoise…

Samedi 17 septembre à 11h30 : six novillos de la ganadería Ave Maria pour Diego García, Christian Parejo et Lalo de María. 

François Villenave président de Mimizan: « Nous sommes solides sur nos bases »

Samedi, les feux de la rampe seront braqués sur les magnifiques « arènes du Courant » pour la journée taurine organisée à Mimizan. Une aventure née il y a dix ans dans la douleur face l’opposition violente des antis qui avaient tout tenté pour empêcher ce qui est devenu un moment important du calendrier taurin avec cette fois la venue des Pedraza des Yeltes, du maestro Antonio Ferrera qui ne laisse jamais indifférent et de deux jeunes qui se sont illustrés récemment à Villeneuve de Marsan : Adrien Salenc et Dorian Canton. Nous avons rencontré le président du club taurin de la « perle de la côte d’argent ». François Villenave nous parle de cette journée :

-Comment se porte le club taurin ?

Nous sommes solides sur nos bases ! On est très conscient que la corrida est de plus en plus compliquée à organiser mais on s’accroche et on espère durer le plus longtemps possible. Par rapport aux débuts les choses se sont normalisées mais on ne sent pas un appui significatif de la commune. Et sans cela c’est quand-même moralement plus compliqué.Nous avons beaucoup de membres, entre 120 et 130 adhérents ; des actifs il n’y en pas forcément des quantités. Le nombre d’actifs n’augmente pas par contre le nombre de sympathisants est à la hausse.

-Pour la première fois vous proposez une tienta le matin…

-Nous avons voulu étoffer la journée taurine avec le matin une tienta avec du bétail des frères Bats et la venue de Marc Serrano. Nous organisons une journée pleine : les gens viennent dès la matinée et passent une bonne journée à Mimizan. Cette année les choses étaient un peu compliqué parce qu’on avait choisi les toros avant la tête d’affiche, normalement on le fait dans le sens inverse. Par ailleurs nous voulions privilégier la venue de deux jeunes sur Mimizan : nous avons donc choisi Adrien Salenc et  Dorian Canton. Nous sommes une arène de troisième catégorie si nous ne faisons pas toréer les jeunes qui le fera ? Il faut absolument faire toréer les locaux et leur donner  une chance. On est fier d’avoir donné des opportunités à des jeunes comme Juan Leal, Thomas Dufau ; on a organisé une alternative pour Brandon Campos ; Tomas Campos a fait sa présentation en France chez nous comme Alejandro Marcos.

-Vous avez choisi Antonio Ferrera pour ouvrir les débats…

-Il nous fallait une tête d’affiche et nous avons choisi Antonio Ferrera. Bien sûr c’est un honneur d’avoir un torero de la taille de Ferrera. C’est 25 ans d’alternative. Un torero qui torée partout. Une figura. Pour nous c’est un honneur. Il ne faut pas s’en cacher. Maintenant c’est un torero qui torée beaucoup avec le public et qui ne plaît pas toujours aux purs aficionados, mais il fait partie du paysage tauromachique. On est ravi de l’accueillir chez nous.

-Côté bétail, une ganadéria star qui vient de briller à Mont-de-Marsan : Pedraza de Yeltes…

-On renouvelle Pedraza de Yeltes. L’an dernier on n’aurait jamais osé lui demander de venir. C’est lui qui gentiment nous l’avait proposé. Il était venu ici supporter Manuel Escribano cest comme ça qu’on l’a connu et avec gentillesse, il nous avait proposé son lot de toros. Cette année, il a renouvelé cette offre et nous avons sauté sur l’occasion.

Itw. Pierre Vidal

Novillos pour Maubourguet

*

Rion des Landes

90e anniversaire des Fêtes de Bayonne : Hegoak à l’unisson en ouverture…

Pour ce 90e anniversaire des Fêtes de Bayonne, la Ville de Bayonne et sa Commission taurine extra-municipale proposent deux corridas dont une corrida des fêtes « blanche » avec le torero vedette Talavante et le jeune matador Rufo, nouveau phénomène de la tauromachie à qui aucune arène ne résiste depuis le début de la saison. Les gradins des arènes Lachepaillet se pareront de blanc et rouge… tandis que le sable, pour la première fois, sera blanc comme neige. Du jamais vu ! Et en prélude de chaque corrida, le célèbre Hegoak !

Absent des ruedos depuis presque 2 ans – hormis une prestation inédite l’an passé à Arles -, absent de Madrid depuis 4 ans, Alejandro TALAVANTE signe avec sa venue à Bayonne sa seule prestation dans le Sud-Ouest. Torero d’inspiration exceptionnelle, habité, porté, quasiment christique pour certains, il est à n’en pas douter LE torero que voulaient toutes les arènes en cette année 2022. Il était d’ailleurs à Pampelune ces derniers jours et a envoûté la capitale de la Navarre.

Domingo LÓPEZ CHAVES et le surdoué de cette nouvelle génération Tomás RUFO, qui a signé des triomphes spectaculaires à Séville, Madrid, Nîmes ces dernières semaines. Un cartel donc très fort, frais et original pour débuter la temporada.

at26h

Samedi 30 juillet, à 18h30, corrida à cheval

Toros de Romão Tenorio (Portugal) pour Sergio DOMÌNGUEZ – Léa VICENS – Guillermo HERMOSO DE MENDOZA

La « chouchoute » indiscutable de Bayonne, Léa, le brillant cavalier de la Rioja Sergio DOMÍNGUEZ et le retour à Bayonne de Guillermo HERMOSO DE MENDOZA, après son grand triomphe l’an passé dans les arènes basques. Ils ont tous deux performé à Madrid et à Nîmes. Ce qui prédit du grand spectacle pour les 90 ans des Fêtes de Bayonne. Un joli clin d’œil aussi adressé aux Navarrais, dans le cadre du jumelage Bayonne-Pampelune.

Ce trio saura séduire le public par ses impressionnantes performances de dressage et de combat.

lv26h

Des cavalcades taurines partiront en musique de la rue Bernède le vendredi et le samedi à 17h en direction des arènes.

La billetterie est ouverte

Vente en ligne sur arenes.bayonne.fr ou en direct au bureau des Arènes : du lundi au vendredi de 10h à 18h. Courriel : arenes@bayonne.fr 

Tel : 0 970 82 46 64

https://arenes.bayonne.fr/

(Communiqué)

Tienta au Clapas

Maurrin

Châteaurenard : 100 ans de corrida

Miuras en Sanlucar de Barrameda

La fameuse corrida Magallánica de Sanlucar de Barrameda a été présentée hier soir, par Carlemo . Il s’agit de la IVème de ce style avec une décoration des arènes avec du sel de Bonanza. Elle se déroulera le 21 août avec comme l’an dernier les toros de Miura combattus par Octavio Chacon, Manuel Escribano et David Galvan. Assistaient à la soirée de présentation: Antonio Miura et Eduardo Miura hijo, le diestro David Galván, la peintre du cartel Uta Geub

Elle sera précédée le 28 par une novillada combattue par Eloy Hilario, José Antonio Valencia et Germán Vidal ‘El Melli’, novillos de Chamaco.

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés