Auteur/autrice : Bruno Lasnier Page 1 sur 3

La dernière publication de l’UBTF

voir http://ubtf.fr/

Corrida : les députés se prononcent contre l’interdiction en commission.

Attention: Ce vote n’empêche pas son examen dans l’hémicycle le 24 novembre, si les délais le permettent.

Les députés se sont prononcés mercredi 16 novembre en commission contre l’interdiction de la corrida, rejetant une première fois la proposition de loi controversée du LFI Aymeric Caron. Les députés de la commission des Lois ont soutenu des amendements RN et LR pour supprimer le seul article du texte. Ce vote n’empêche pas son examen dans l’hémicycle le 24 novembre, si les délais le permettent, avec un ordre du jour chargé pour parcourir les propositions du groupe LFI.

A l’issue du vote, le député insoumis et porteur du texte a dénoncé la «grosse pression des lobbies». 

Actuellement, la corrida est, d’ailleurs, réglementée par la loi. Si l’article 521-1 du Code pénal estime que «le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de trois ans d’emprisonnement et d’une belle amende», cette pratique représente une exception.

Communiqué de presse de l’AMTF

Loin de l’image de cruels barbares, ils tiennent à rappeler leur sensibilité au bien-être animal. Le taureau brave, également appelé taureau de combat, est un animal élevé en liberté, nourri à l’herbe et aux compléments alimentaires respectant un cahier des charges strict, dans le but principal de participer à des spectacles de tauromachie.

Ces spectacles réunissent d’ailleurs des milliers de personnes, d’enfants aux seniors, chaque été dans les arènes du Sud de la France d’Est en Ouest.

Les débats autour de la tauromachie divisent souvent l’opinion, et ils réclament, à cette occasion, le droit au même traitement médiatique que leurs détracteurs, et d’exprimer ainsi leur position.

Les toreros, cités ci-avant, seront à la disposition des médias afin de raconter leur quotidien, fait d’entraînements, de visites des bêtes au pré, d’initiation taurine aux enfants et disponibles pour apporter toute la lumière sur leur condition : celle de pères de famille, entrepreneurs, artistes, passionnés par les taureaux et la culture du Sud.

Un appel de soutien à la corrida, a également été récemment publié dans la presse où l’on y trouve des signataires de toutes catégories socioprofessionnelles confondues, en passant par de nombreuses personnalités et/ou anonymes qui y reconnaissent des valeurs de liberté.

Plaza de toros de Niebla 27 nov 2022

Télévisé en direct sur Canal Sur Tv à 17:45. voir le site internet

COMMUNIQUÉ A TOUS LES AFICIONADOS

À l’initiative de nombreux aficionados soutenus par l’UVTF, l’ONCT, ESPRIT DU SUD, la FSTF, l’UCTF et les fédérations ou coordinations locales ou départementales de clubs taurins, le 19 novembre une motion en faveur de la liberté culturelle sera remise simultanément dans une dizaine de préfectures et sous-préfectures des départements taurins.

Cette motion a pour objet d’interpeller le gouvernement et la représentation nationale sur le danger de la PPL Caron d’interdiction des corridas, laquelle serait en fait une abolition de la liberté culturelle et une atteinte intolérable au droit à la différenciation des collectivités territoriales et à leur identité.

Les aficionados souhaitant participer à cette action peuvent se rapprocher des clubs taurins des villes concernées ou de leurs soutiens : l’UVTF, l’ONCT, Esprit du Sud, l’UCTF et la FSTF.

Roca Rey triomphe à Juriquilla avec Joselito Adame

Grande nuit de corrida à Juriquilla, où tous les deux sont sortis par la grande porte en signant un triomphe colossal. Avec un total de trois oreilles, Joselito Adame a été proclamé premier vainqueur de la soirée, suivi de Roca Rey avec trois autres oreilles et même coupant la queue du deuxième de son lot, à qui le public a demandé “l’indulto” que le le président n’a pas concédé. Diego San Román et le rejoneador José Funtanet ont clairement fait connaître leurs intentions en coupant chacun une oreille.

Plaza de toros de Juriquilla (Querétaro, México). Lleno. Toros de La Estancia.

• JOSÉ FUNTANET (rejoneador), oreille

• JOSELITO ADAME, oreille et deux oreille.

• ROCA REY, oreille et deux oreille et la queue.

• DIEGO SAN ROMÁN, oreille et applaudissements. 

Rugby y Toros Captieux 26 nov 2022

Le 26 novembre à Captieux aura lieu une soirée autour du toro et du plaisir de partager un moment autour de notre passion.

  • à 16h30, une plaque sera dévoilée pour commémorer l’indulto de Sepia (18/09/2021) de la Ganaderia de La Espera en présence du ganadero Jean François Majesté.
  • à 18h au Cinéma de Captieux , projection du film  » Des taureaux et des Hommes » suivi d’un débat avec Virgile Alexandre ( Président des éleveurs français) et Jean François Majesté . Entrée 6 euros pour les adultes et 4 euros pour les mineurs.
  • à 20h00 au Cercle des travailleurs de Captieux: Apéro/Tapas , 10 euros. Réservation avant le 24 novembre au 06 30 41 25 51;

Istres ce week-end

Cweek-end à Istres, il y aura du soleil, du jus et des toros…

ist14k
ist14h

(Communiqué)

Double ‘Puerta Grande’ pour Roca Rey et Francisco de Manuel lors d’une formidable clôture de la saison à Madrid.

Trois grands taureaux de Victoriano Del Rio et trois avis pour Talavante.

Sublime Francisco de Manuel avec le cinquième de l’après-midi avec une faena pleine de lenteur et au au troisième ou il coupe une oreille avec un très beau travail à gauche.

Grande prestation de Roca Rey à son premier avec autorité.

Talavante sans peine ni gloire

vidéo résumé de la corrida(Burladero/Plaza 1)

Plaza de toros de Las Ventas (Madrid). Lleno de ‘No hay billetes’. Toros de Victoriano del Río

ALEJANDRO TALAVANTE, silence et bronca après trois avis. 

ROCA REY, deux oreilles après avis et silence. 

FRANCISCO DE MANUEL, oreille et deux oreilles.

Sublime Marco Pérez, une queue, par la Puerta del Príncipe à Seville.

Incroyable prestation du jeune de Salamanque qui a boulversé Seville.

La cerise sur le festival taurin de Seville qui clôturait la saison a été la performance bouleversante de Marco Pérez de Salamanque qui a coupé les deux oreilles et la queue à un novillo de Jandilla. Il a signé un travail incommensurable de talent, de connexion, de résolution et de confiance en soi. Une tâche qui a mis la Maestranza debout pour tout ce que Marco Pérez a fait. Porte du Prince. Un impact majestueux. Incontestable.

Extrait vidéo de la prestation de Marco Perez :

Comme si cela ne suffisait pas, après avoir traversé la Puerta del Príncipe, ils ont transporté le jeune de Salamanque à travers les rues de Séville jusqu’à la porte de son hôtel. Historique.

Pablo Aguado a coupé deux oreilles avec le cinquième novillo de l’après-midi du fer de Talavante. José María Manzanares et le novillero Diego Bastos ont coupé une oreille à leurs taureaux respectifs, de Daniel Ruiz et Núñez de Tarifa.

Résumé vidéo du Festival :

Plaza de toros Real Maestranza de Caballerías (Sevilla). Festival. Arène pleine. Novillos de Juan A. Ruiz Román ‘Espartaco’, Daniel Ruiz, Victoriano del Río, Domingo Hernández, Talavante, Núñez de Tarifa et un ‘añojo’ de Jandilla. 

DIEGO URDIALES, ovation.

JOSÉ MARÍA MANZANARES, oreille.

DANIEL LUQUE, ovation. 

JUAN ORTEGA, ovation. 

PABLO AGUADO, deux oreilles. 

DIEGO BASTOS, oreille. 

MARCO PÉREZ (Escuela Taurina de Salamanca), deux oreilles et la queue.

Page 1 sur 3

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés