Mois : janvier 2024 Page 1 sur 14

SUPER SOIR√ČE AU CLUB TAURIN DE PARIS¬†!

La salle du restaurant √©tait presque trop petite pour accueillir la cinquantaine de membres du CTP r√©unis pour √©couter Marc Thorel et Araceli Guillaume Alonso √©voquer les origines et l‚Äô√©volution (les progr√®s) de la corrida au 18 √®me si√®cle. Aficionados et passionn√©s de l‚Äôhistoire s‚Äô√©taient rassembl√©s dans la grande tradition du CTP o√Ļ la culture a toujours √©t√© partie prenante de la corrida.

Marc Thorel et Araceli Guillaume au Club Taurin de Paris. ©JYB

Le sujet s’appuie bien entendu, sur la lettre de Moratin au duc de Pignatelli, qui a donné son titre à la réunion. Cette lettre a été publiée en novembre dernier, pour la première fois en Français, par l’UBTF (Union des Bibliophiles Taurins de France), dans une édition remarquable bilingue avec des commentaires et des analyses pertinents et très enrichissants du texte originel.

La lettre de Moratin, publiée en Français, par l’UBTF en novembre 2023.

On sait que cette lettre a eu un impact √©norme sur toutes les g√©n√©rations d‚Äôhistoriens qui se sont int√©ress√©s √† l‚Äôart taurin. Cet impact a √©t√© augment√© par l‚ÄôŇďuvre de Goya dont 12 des planches de sa Tauromaquia (les premi√®res) sont des illustrations directes de la lettre de Moratin.

Or comme le souligne Araceli Guillaume qui a traduit la lettre en partenariat avec Marc Thorel, c’est un texte difficile, assez obscur d’une part en raison de la langue du 18 ème siècle, d’autre part parce qu’il fait aussi des emprunts à des textes antérieurs notamment du 16 ème et 17 ème. De ce fait le crédit que l’on a fait pendant plusieurs siècles aux qualités d’historien de Moratin peut se discuter car s’il s’est certes appuyé sur ses connaissances de la tauromachie à l’époque, il a aussi emprunté à la littérature des siècles précédents.

Araceli Guillaume au Club Taurin de Paris le 29 janvier 2024. ©JYB

C‚Äôest ainsi que Pour d√©finir les origines de la corrida, il √©voque d‚Äôabord les romains. Or, il est certain que m√™me s‚Äôils organisaient dans les ar√®nes des ¬ę chasses ¬Ľ aux animaux sauvages, les romains n‚Äôont jamais pratiqu√© une forme de tauromachie se rapprochant de la corrida : Moratin en est lui-m√™me conscient puisqu‚Äôil cherche d‚Äôautres sources. Parmi celles-ci, les Maures. Or aucune preuve historique ne permet de penser que les Maures ont pu combattre les taureaux en champ clos. Tout au plus, certains, m√™me si ce n‚Äô√©tait pas une pr√©paration √† leurs modes de combat diff√©rents de ceux des chr√©tiens, ont-ils pu imiter les chevaliers espagnols qui poursuivaient les taureaux pour les tuer √† la lance.

 Enfin, l‚Äôexpression ¬ę Progr√®s ¬Ľ dans le titre de la lettre exprime bien la sensibilit√© de l‚Äôauteur √† son temps : au si√®cle des Lumi√®res, il veut montrer que l‚Äô√©volution de la corrida place la tauromachie dans l‚Äôid√©e globale d‚Äôun progr√®s de l‚Äôhumanit√©.

De son c√īt√©, Marc Thorel √©claire la lettre de Moratin en d√©finissant, par l‚Äôimage, ce qui disparait dans la deuxi√®me moiti√© du 18 √®me si√®cle, ce qui subsiste encore et ce qui est nouveau :

CE QUI A DISPARU.

On ne voit plus des chevaliers tuer des toros √† la lance : la planche de Goya repr√©sentant le Cid tuant un toro est sans doute une ¬ę fake news ¬Ľ, m√™me si elle a √©t√© reprise jusqu‚Äôau 20 √®me si√®cle, notamment pour des motifs politiques ou nationalistes.

On ne voit plus que tr√®s rarement les toros livr√©s √† la foule apr√®s le travail des nobles qui utilisent maintenant un javelot ‚Äď un rejon -. Donc disparait aussi peu √† peu la media luna qui servait √† couper les jarrets du taureau et les banderilles qu‚Äôon lan√ßait sur le toro n‚Äôimporte o√Ļ sur son corps ; disparaissent aussi les chiens, les dogues que l‚Äôon lan√ßait sur le taureau avant de le mettre √† mort.

Bien s√Ľr, tous ces √©l√©ments d‚Äôune tauromachie ancienne mettent un certain temps √† dispara√ģtre : l‚Äô√©volution des traditions ne se fait pas au m√™me rythme sur les plazas majores o√Ļ les corridas disparaissent √©galement faute de soutien de la royaut√© et dans les villages o√Ļ le peuple tient √† ses f√™tes votives et aux spectacles taurins qui leur sont associ√©s.

Marc Thorel au Club Taurin de Paris le 29 janvier 2024. ©JYB

CE QUI APPARAIT

On voit apparaitre les assistants des cavaliers qui vont prendre au cours du si√®cle de plus en plus d‚Äôimportance, au fur et √† mesure que les nobles vont se retirer de l‚Äôart taurin. Parmi eux appara√ģt aussi le picador, qui devient un professionnel.

Surtout √† partir de 1749 se met en place la sc√©nographie de la corrida avec les 3 tiers. Jusque-l√†, seuls les cavaliers d√©filaient au paseo, les pi√©tons √©tant consign√©s dans le callejon. Or ceux-ci, avant l‚Äôinvention de la muleta √† la fin du si√®cle pratiquent le recorte en utilisant leur v√™tement traditionnel : la cape.

Mais ce sont 3 grands toreros, Costillares, inventeur de passes, Pedro Romero, dominateur et Pepe Hillo qui vont faire √©voluer la tauromachie : Pepe Hillo publie le premier trait√© de tauromachie et √† partir des ann√©es 1760, leur salaire devient sup√©rieur √† celui des cavaliers !

Traité de tauromachie de Pepe Hillo publié en 1796.

C‚Äôest aussi l‚Äô√©poque o√Ļ se construisent les premi√®res ar√®nes en dur ( Puerta de Alcala √† Madrid, Ronda, etc) qui sont pay√©es par le roi mais confi√©es √† des organisations charitables ou aux h√īpitaux, ce qui permet aux alcades locaux d‚Äôesquiver les interdictions ult√©rieures de la corrida au motif qu‚Äôelles b√©n√©ficient aux pauvres et √† la population !

Les membres du Club Taurin de Paris sont ressortis enchant√©s de cette soir√©e o√Ļ la valeur des explications et des informations a √©t√© √† la fois int√©ressante et passionnante.

Jean Yves Bloin https://facealacorne.fr/super-soiree-au-club-taurin-de-paris/

Mexico: la Monumental une fois de plus interdite

Brutal mais pr√©visible renversement de situation √† Mexico puisqu’une nouvelle d√©cision juridique vient de suspendre ce mercredi l’activit√© taurine de la Monumental apr√®s sa r√©ouverture triomphale dimanche dernier. Une juge Madame Sandra de Jes√ļs Z√ļ√Īiga  a r√©voqu√© le jugement de la Cour Supr√™me National et a donc interdit toute activit√© taurine dans la capitale avant un jugement sur le fond qui interviendra √† plus long terme. Il s’agit du 5√®me district administratif et charg√©e de l’application de la loi  pour la Celebraci√≥n de Espect√°culos P√ļblicos en la Ciudad de M√©xico. Ce jugement fait droit aux revendications des organisations antitaurines particuli√®rement violentes dimanche aux alentours de la calle Rodin et tr√®s active politiquement. Il s’agit du groupe “Todos por Amor a los Toros” √† travers de la Asociaci√≥n Parlamentaria Izquierda Liberal. 

L’√©quipe juridique de l’empresa cherche une autre instance juridique qui puisse prendre une d√©cision inverse √† ce jugement qui pour l’instant fait droit et qui emp√™che par cons√©quent al suite de la temporada dans les plus grandes ar√®nes du monde malgr√© son succ√®s populaire extraordinaire. Il est peut probable que ses requ√™tes puissent parvenir √† la cour avant les deux prochaines corridas de samedi et dimanche qui seront tr√®s certainement annul√©es ou report√©es

PV

Les cartels prévus:

D 04/02: Sebastián Castella, Leo Valadez et Isaac Fonseca (Xajay)

L 05/02: Pablo Hermoso de Mendoza, Calita et Arturo Gilio Jr. (Los Encinos)

Communiqué de la FTSF: Mexico, aficion 1 antis 0

La F√©d√©ration des Soci√©t√©s Taurine de France (FSTF) ne peut que se r√©jouir de la r√©ouverture des ar√®nes de Mexico. Cet √©norme NO HAY BILLETES est une belle victoire de l‚Äôaficion, m√™me si cette corrida n’est pas √† ranger parmi les grandes (A. ROCA REY a entendu les 3 avis).
C’est une victoire locale, mais aussi mondiale. Les ¬ę antis¬Ľ viennent de perdre une bataille juridique et politique, qui leur laisse visiblement un go√Ľt amer. Voil√† qui donne du baume au cŇďur pour continuer le combat, la transmission et le militantisme taurin en France dans une grande convivialit√© !
VIVA LA FIESTA BRAVA !!

(Communiqué)

Au son des Clarines Dacquoise

Les Clarines dacquoises, connues pour leur sonorité distinctive, retentissent dans certaines arènes du sud-ouest, en particulier à Dax, pour signaler les changements de tiers et les annonces. Elles sont étroitement liées à la Maestranza de Séville.

Faisons plus ample connaissance avec son président Christophe Mora.

Pouvez-vous nous présenter les musiciens des Clarines dacquoises (n’hésite pas à donner des détails et anecdote) ?

Nous sommes 8 aux clarines √† DAX. (JAD de DAX) Nous sommes 6 sonneurs et 2 timbaliers.Nous venons de batterie fanfare (Instrument naturel)¬†.Les √Ęges vont de 18 √† 62 ans.

Pourriez-vous nous parler de l’histoire de leur introduction dans les ar√®nes de Dax ?

Les clarines sont jou√©es √† DAX par la batterie fanfare de la JAD. Je pense m√™me que c’est la clique dacquoise qui les √† faite en premier. Le but de l’√©poque √©tant de monter les 3 soci√©t√©s de DAX (NEHE, Calientes et JAD).C’est √† partir des ann√©e 2000 que nous nous sommes structur√©s en clarines. (Groupe au sein de la batterie fanfare de la JAD).

Comment arrive on en vient à jouer de cet instrument ?

Notre instrument étant un instrument naturel, les notes se font avec les lèvres. (pas de pistons). La puissance de souffle fait le reste.

Quelle est la particularité de cet instrument et y a-t-il des difficultés associées à sa pratique ?

Nos clarines sont longues, aussi trouver le bon son devient un exercice plus compliqu√© car plus √©loign√© de l’oreille. La tonalit√© en Mi b√©mol ne simplifie pas la chose, mais avec de l’entrainement on y arrive.

Quel est la différence avec celle de la Maestranza de Séville ?

Je pense qu’√† S√©ville ils utilisent des trompettes style cavalerie. Nous nous utilisons des “trompettes sans garde” ou “trompette d’ordonnancement” utilis√©e sous NAPOLEON pour rendre les honneurs au troupes triomphantes. Vous pouvez voir ces instruments au mus√©e des arm√©es √† PARIS.

On vous entend dans quelques arènes du Sud-Ouest. Y a-t-il des arenes dans lesquelles vous aimeriez jouer ?

Nous aimerions jouer bien s√Ľr √† la MAESTRANZA et √† LAS VENTAS (R√™vons) Arles et N√ģmes font aussi partie de nos r√™ves. Sinon Mont de MARSAN.

Dernière question avez-vous un endroit secret dans les arènes de Dax ou vous retrouvez entre vous   et avez-vous une mascotte ?

Pour l’endroit des ar√®nes, je pense que beaucoup de monde le connait. (Pour l’instant billetterie escalier 15) et nos mascottes sont : CLARIN et MEUH

Clarin et MEUH ( photo Clarines Dacquoise)

Merci Christophe d‚Äôavoir r√©pondu √† ces quelques questions pour mieux vous conna√ģtre et partager votre passion de la tauromachie. Le public sera ravi de¬† vous retrouver lors de cette temporada dans nos ar√®nes

Nicolas Couffignal

Garlin: le cartel complet

La Pe√Īa Taurine Garlinoise (Pyr√©n√©es-Atlantiques) a boucl√© le programme de sa traditionnelle Journ√©e Taurine de Printemps en finalisant son choix quant aux deux pr√©tendants au troisi√®me poste de la 22√®me Novillada de Printemps, du Dimanche 14 Avril prochain √† GARLIN.

Ainsi, le madril√®ne Juan HERRERO, terminant sa temporada 2023 par l’indulto d’un novillo d’El Retamar dans les s√©rieuses ar√®nes de Moralzarzal,

et l’extreme√Īo Sergio SANCHEZ, triomphateur √† Olivenza en Mars 2023 pour ses d√©buts avec picadors,

en d√©coudront lors de la Fiesta Campera matinale, o√Ļ le public d√©cidera lequel de ces deux espoirs compl√®tera le cartel de la tarde.

Cristiano TORRES et Aaron PALACIO, d√©j√† engag√©s et annonc√©s pour la Novillada de 16h30, seront donc rejoints par une pr√©sentation en France dans la cat√©gorie !

Recherche et D√©couverte de talents, restent notre fil rouge !

GARLIN 14 AVRIL 2024 – PROGRAMME COMPLET :

11h: Fiesta Campera de l’Opportunit√©

2Toros-Novillos de PEDRAZA DE YELTES 2, pour :

Juan HERRERO

Sergio SANCHEZ

Entr√©e GRATUITE pour les possesseurs d’un billet pour la Novillada

A l’issue de la Fiesta Campera, le public sera invit√© √† d√©signer par bulletin de vote, qui de ces deux novilleros compl√®tera le cartel de l’apr√®s midi.

13h: Grand Repas de l’Aficion “Festi’Garbures”

16h30: 22ème Novillada de Printemps

6Toros-Novillos de PEDRAZA DE YELTES 6, pour :

Juan HERRERO ou Sergio SANCHEZ

Cristiano TORRES

Aaron PALACIO

Immersion au campo avec Marc Serrano

” Pour la troisi√®me ann√©e cons√©cutive Andalucia Aficion, Marc Serrano et le CTMS organisent un s√©jour en immersion dans le campo Andalou avec Marc.

Au programme :

– Trois tentaderos et visites de ganaderias avec le maestro N√ģmois ;

– Tourisme ;

 – Bons moments de partage et d’aficion 

Le programme détaillé est à découvrir sur notre blog !

Pour tous renseignements ou inscriptions, vous pouvez contacter le CTMS 

par mail: ctmarcserrano@hotmail.fr ou Virginie de Andalucia Aficion au +33635376797

ou par mail:¬†andaluciaaficion@gmail.com¬†“

Robert Margé en conférence à Dax

Photo Philippe Gil Mir et conception Pena Alegria

En fin d’ann√©e, la commission taurine dacquoise annon√ßait la pr√©sentation de l’√©levage dans le ruedo dacquois en 2024. La pena Al√©gria a d√©cid√© d’inviter Robert Marg√© le vendredi neuf f√©vrier afin que les aficionados du sud des Landes puisse d√©couvrir l’√©leveur.

Une rencontre √† laquelle le public va pouvoir d√©couvrir le parcours de sa vie de Ganadero. Une tr√®s grande temporada deux mille vingt trois riche avec sa pr√©sentation √† Las Ventas et l’indulto de Revilla par Carlos Olsina dans les ar√®nes de B√©ziers le mois suivant .

Conf√©rence √† la pe√Īa Alegria en 2023 avec El Rafi et Mathieu Vangelisti 


La conf√©rence aura lieu au sein du local impasse Grateloup 40100 Dax . L’entr√©e est libre . Le paseo va commencer √† 19H

Nicolas Couffignal / photo Philippe Ursa

Dans les ruedos ce week-end

Villa Hidalgo. Mexique Mixte.

Toros de Boquilla del Carmen (rejon) et San Antonio

de Triana pour

Pablo Hermoso de Mendoza 2 oreilles, 2 oreilles

El Zapata 2 oreilles, saluts
El Chihuahua saluts, 2 oreilles.

Lenguazaque. Colombie.

Toros de Ernesto Gutiérrez pour
Cristóbal Pardo saluts, 2 oreille

Manuel Escribano oreille, 2 oreilles
Juan Ortiz saluts, silence.

Valladolid. Mexique Toros de Golondrinas pour

  • C√©sar Vanegas saluts
    ‚ÄĘMauro Lizardo 2 oreilles
    ‚ÄĘMichelito Lagravere saluts
    ‚ÄĘEl Papo saluts
  • Sergio Garza saluts

Mérida. (Mexique)

Toros de Barralva pour

Juan Pablo S√°nchez saluts (avis), palma

Arturo Saldívar pitos, saluts

Rom√°n oreille, saluts

Jes√ļs Enrique Colombo saluts (avis), saluts (2 avis).

San Cristóbal. Venezuela

Toros de Campolargo pour

El Pino silence, silence
Daniel Luque oreille, 2 oreilles
Emilio de Justo 2 oreilles, 2 oreilles.

Ayaviri, en Melgar (Puno) Pérou deuxième de la Candelaria

Reses de Achaco (1¬į y 3¬į) y Alba Serrana (2¬į) para

Kuntur Alfaro deux oreilles et silence

√Āngel Jim√©nez deux oreilles

San Cristóbal.

Toros de Los Aranguez pour

Manuel Escribano silence (avis), 2 oreilles, silence, oreille (toro de

regalo)

Jes√ļs Enrique Colombo 2 oreilles, oreille, oreille.

Recas, (Tolède) festival

Novillos de Sagrario Moreno (vuelta au 4ème) pour

Curro Díaz 2 oreilles
Diego Urdiales saluts
Cayetano oreille

Paco Ure√Īa 2 oreilles et la queue
Víctor Hernández oreil

Jorge Molina oreille.

Les sélectionnés pour la Copa Chenel

Voici les qualifiés pour la Copa Chenel 2024:

Alejandro¬†Ferm√≠n, Christian¬†Parejo,¬†Miguel¬†√Āngel¬†Pacheco; ¬†√Āngel Jim√©nez ‚ÄúEl Astigitano‚ÄĚ; ¬†Javier¬†Moreno ‚ÄúLagartijo‚ÄĚ, Diego¬†Garc√≠a,¬†V√≠ctor¬†Hern√°ndez, ¬†Rafael de Julia, Manuel¬†Diosleguarde,¬†Alejandro¬†Marcos,¬†¬†Antonio¬†Grande, Jos√©¬†Fernando¬†Molina, Cristian¬†P√©rez, Rub√©n¬†Sanz, √Ālvaro¬†Alarc√≥n; Antonio¬†Puerta, Mario¬†Sotos, Thomas¬†Joubert, Luis¬†David¬†Adame; Alfonso¬†de¬†Lima, ¬†Manuel¬†Dias¬†Gomes.

Un seul français donc Thomas Joubert, un péruvien déjà confirmé Alfonso de Lima, un portugais Manuel Dias Gomez, un mexicain Luis David Adame lui aussi déjà confirmé. On notera la présence de Christian Parejo le torero gaditano installé à Béziers.

Perera, brillant à Valero

Le vingti√®me e traditionnel festival de Valero qui ouvre la temporada avait invit√© cette ann√©e Miguel Angel Perera. Malgr√© une double cornada, op√©r√© directement √† l’h√ītel, le torero extreme√Īo a brill√© devant ses adversaires. Une nouvelle fois le festival a √©t√© un grand succ√®s populaire.

Valero de la Sierra, Salamanca. Festival Taurino. Lleno.

Novillos de Hermanos García Jiménez. 

Miguel¬†√Āngel Perera:¬†deux oreilles et oreille.

Page 1 sur 14

© 2024 Corridasi - Tous droits réservés