Catégorie : divers Page 2 sur 10

Villeneuve: l’alternative de Dorian Canton confirmée

C’est confirmé nous venons de l’appendre par ce communiqué signé de Jacques Grué le président:

Le Cercle Taurin de VILLENEUVE DE MARSAN est heureux de vous annoncer que Dorian CANTON prendra son alternative dans les arènes de villeneuve des mains de Ruben PINAR et Thomas DUFAU.

Cordialement

Jacques Grué

Rappelons que cette alternative prévue à Bayonne samedi dernier n’avait pas su se dérouler en raison de la pluie. Dorian était annoncé à Villeneuve depuis plusieurs jours c’est donc une décision sage et logique,dont nous nous réjouissons; un honneur aussi pour Villeneuve-de-Marsan qui a toujours su proposer des cartels de qualité, attirant un public nombreux.

Rappelons qu’y eut un temps un festival brillant dans ces arènes avec des pointures comme Curro Romero, Rafael de Paula, Manolo Cortés, Juan Bautista. Des arènes qui après ce fameux festival ont été ré-inaugurées par Victorino Martin venu alors comme novillero. Depuis le début des corridas, on y a vu défiler des toreros comme Javier Conde, Victor Mendes ou Emilo de Justo… C’est donc un lieu chargé d’une histoire prestigieuse qui accueillera à cette occasion sa première cérémonie d’alternative.

Cette fois ce sera un cartel de jeunes avec deux toreros confirmés Ruben Pinar qui a triomphé chez lui à Alabacete et Thomas Dufau qui a coupé deux oreilles à Vic puis à Tyrosse, pour une cérémonie exceptionnelle avec une ganaderia française, celle de Patrick Laugier, le président de Toro de France, sur laquelle on peut compter pour être à la hauteur de cette grande circonstance.

Vraiment une belle affiche!

PV

Tudela, Finito meilleure faena

Image
Foto: Manuel Sagüés @portaltaurino

Tudela prix de la Feria 2019:

Finito de Córdobai meilleure faena au 4° d’Osborne,

Meilleur toro ‘Bromito’, d’Osborne,

Meilleur banderillero Joselito Rus,

Mention speciale novillada de Pincha.

Azpeitia, la desencajonada

Yuri Boyko‎ en Arles

Traditionnelle Desencajona de Valence

La Madeleine: Selon France Bleu Gascogne le maire de Mont de Marsan va prendre « une décision forte »

Selon France Bleu Gascogne, Charles Dayot, le maire de la capitale landaise, réagit fortement après la dernière féria de Montoise https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/mont-de-marsan-des-mauvais-toros-lors-des-fetes-de-la-madeleine-le-maire-veut-prendre-une-decision-1563806321?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3t76qF5yAZkZrqAcb3_29dxywHOSNgPdn0lH-p0WzPk94NOjXqDA7VDsE#Echobox=1563810099

Voici l’article de France Bleu Gascogne:

Lundi 22 juillet 2019 à 17:36 – Par François-Pierre NoëlFrance Bleu Gascogne

« Après la bronca du public dans les arènes de Mont-de-Marsan, dimanche soir contre les toros de Victorino Martín. Le maire montois, Charles Dayot promet de prendre une « décision forte » d’ici la fin de l’année. On ne sait pas qui sera visé par cette annonce.

Les aficionados sont en colère et, surtout, déçus de la présentation des toros de Victorino Martín lors de la corrida de dimanche dans les arènes de Mont-de-Marsan. Lors de l’arrivée du sobrero, le remplaçant du sixième toro, on a entendu des huées, des sifflets mais aussi la reprise du générique d’Intervilles par une grande partie du public montois. Un taureau qui ressemble plus à un novillo (un jeune toro entre 3 et 4 ans) qu’à un toro de corrida pour beaucoup d’aficionados. 

« Ce n’est pas digne des arènes de Mont-de-Marsan »

Charles Dayot était présent lors de cette corrida avec les toros de Victorino Martín. Le maire montois comprend la colère du public : « Je les comprends et on ne peut pas le nier surtout avec le sobrero, qui n’est pas digne des arènes de Mont-de-Marsan ». Le maire ne veut pas, pour autant,  prendre de décision à chaud et nous donne rendez-vous d’ici la fin de l’année : « Je prendrai une décision forte ». 

Dans le viseur des fans de toros, Marie Sara, organisatrice des corridas dans les arènes montoises avec la commission taurine de Mont-de-Marsan et son président, Guillaume François. Mais pas question « de couper des têtes » d’après le maire montois.

Marie Sara reconnaît une « erreur »

L’organisatrice des corridas avec la commission taurine montoise, Marie Sara reconnaît une erreur: « On n’aurait pas dû les embarquer. Une fois arrivés à Mont-de-Marsan, les toros avaient beaucoup, beaucoup perdu de poids dans les transports. _On aurait dû prendre la décision de ne pas les sortir en piste._ »

Selon Marie Sara, deux toros de Victorino Martín ont perdu près de 100 kilos,  pourtant « il y a 15 jours, la commission taurine et moi-même avons vu les toros, ils étaient ronds et pleins. On ne sait pas pourquoi ces deux toros ont perdu 100 kilos, l’éleveur devra nous expliquer pourquoi. »

Le président de la commission taurine, Guillaume François n’a pas souhaité répondre à nos questions ». 

Photos DR

Emotions fortes

Photo N.V.

Emotions fortes hier au Plumaçon, quand Javier Cortes se fit sèchement envoyer bouler par son premier adversaire. La corne frôla le visage. Heureusement plus de peu que de mal…

Séquences émotions au Plumaçon…

Lopez Simon Fuente Ymbro Mont de Marsan 19072019 © Ferdinand De Marchi

Deux moments d’émotions fortes au Plumaçon : d’abord le premier Fuente Ymbro qui attrapa au bras alors qu’il posait la seconde paire de banderilles, Ricardo Izquierdo, le troisième de la cuadrilla de Miguel Angel Perrera heureusement pas de blessures mais il y aura des frais de couturières. Puis le cinquième qui causa une sévère voltereta à Lopez Simon. Il sortit sonné car l’animal lui marcha au-dessus; avec à la jambe avec un puntazo qui le fit passer à l’infirmerie. Court passage : le torero de Bajaras revint pour savourer sa sortie en triomphe.

CAYETANO, 17 ANS APRES…

Cayetano Luis Algarra Mont de Marsan 18072017 © Ferdinand De Marchi

Fils de Paquirri, petit-fils d’Antonio Ordoñez et arrière petit-fils de Niño de la Palma, le héros du « Soleil se lève aussi » d’Ernest Hemingway il aura fallu attendre 17 ans, pour que l’ultime rejeton d’une immense dynastie défile au Plumaçon. Souvenirs, souvenirs… Malheureusement cela a tourné court.

CULTURAFICION

Vous n’avez pas pu être assidu(es) ? Vous souhaiteriez (ré)essayer ?

Danseur ? Comédien ? Simplement curieux ? Un ancien rêve à réaliser ?

Progresser plus rapidement ? Et si on le souhaite, se mettre un jour « devant » (de 12 à 92 ans).

Dans le cadre de l’Ecole Taurine de Paris, émanation de Culturafición, nous vous proposons un stage de 6 heures (3h matin et 3h a-m, dissociables)vle dimanche 21 juillet.

Horaires : 10h – 13h – déjeuner –  14h30 – 17h30.

ca17m

(Si la météo nous le permet, nous nous entraînerons en plein air comme en juin)   Sur ces 6 heures, nous pourrons pleinement re-re-re-travailler les bases techniques et gestuelles à la cape comme à la muleta, puis de nombreuses passes plus originales, mais également la pratique spécifique pour le campo et aborder quelques points théoriques.

Participation au stage : 50€ ou 70€ (non adhérents).

Demi-journée (matin ou après-midi) : 30€ ou 40€ (non adhérents).

NB : Nos amis du Club Taurin de Paris comme ceux du Ruedo Newton bénéficient, bien sûr, des tarifs adhérents.

Il est impératif de vous inscrire sur : ecoletaurinedeparis@gmail.com

Merci de bien préciser si vous vous inscrivez pour la journée ou le matin ou l’après-midi (nous vous préciserons, alors, le lieu du stage).

(Communiqué)

© 2019 Corridasi - Tous droits réservés